Connectez-vous à nous

Le Grand défi Pierre Lavoie s’arrêtera à Laval

Actualités

Le Grand défi Pierre Lavoie s’arrêtera à Laval

TOUR CYCLISTE. Laval se prépare à accueillir, le 18 juin, le Grand défi Pierre Lavoie. Les 1000 cyclistes participant au 1000 km sont attendus vers 12h45.

Commentaires

Des élus scolaires, municipaux et provinciaux se sont d’ailleurs rassemblés le 5 juin en point de presse afin de lancer une invitation à la population à les soutenir en se présentant à l’un des quatre points de rassemblement: école Villemaire (boulevard Sainte-Rose), école Horizon Jeunesse (boulevard Sainte-Rose Est), Énergie Cardio (boulevard des Laurentides) et école Georges-Vanier (boulevard Lévesque Est).

Parmi les quelque 200 équipes participantes, mentionnons celle de la Commission scolaire de Laval (CSDL) qui relève déjà le défi depuis six ans. Celle-ci est composée de membres du personnel des écoles les Explorateurs, le Sentier, Georges-Vanier, de l’Équinoxe, Jean-Lemonde, Pépin et du Centre de formation le Chantier.

Des modèles

La présidente de la Commission scolaire de Laval (CSDL), Louise Lortie, a vanté les mérites de l’équipe CSDL impliquée dans l’événement. «Nous déployons de nombreuses initiatives afin que nos élèves développent de saines habitudes de vie, a mentionné dans un communiqué Mme Lortie. Les membres de notre personnel qui participent au 1000 km du Grand défi Pierre Lavoie représentent des modèles inspirants pour nos élèves et c’est pourquoi nous leur offrons notre appui.»

La ministre responsable de la région de Laval, Francine Charbonneau, a également manifesté sa fierté d’accueillir cet événement provincial.

Pour sa part, le maire Marc Demers a rappelé que les cyclistes seront de passage à Laval pour la première fois depuis 2011. «Il s’agit d’un moment privilégié pour leur témoigner de notre solidarité et de l’importance que nous accordons aux déplacements actifs, aux saines habitudes de vie et au maintien d’une bonne santé.»

Enfin, la capitaine de l’équipe CSDL et directrice de l’école le Sentier, Manon Saumure, a d’ailleurs remercié les élus pour leur appui. «Cette vague de soutien illustre toute la solidarité qui existe à Laval. Nous partageons cette passion pour le vélo avec nos élèves et ce défi qui représente plusieurs mois d’entraînement est une réalisation qui va bien au-delà du seul accomplissement personnel, c’est un projet collectif.»

Des élus scolaires, municipaux et provinciaux se sont d’ailleurs rassemblés le 5 juin en point de presse afin de lancer une invitation à la population à les soutenir en se présentant à l’un des quatre points de rassemblement: école Villemaire (boulevard Sainte-Rose), école Horizon Jeunesse (boulevard Sainte-Rose Est), Énergie Cardio (boulevard des Laurentides) et école Georges-Vanier (boulevard Lévesque Est).

Parmi les quelque 200 équipes participantes, mentionnons celle de la Commission scolaire de Laval (CSDL) qui relève déjà le défi depuis six ans. Celle-ci est composée de membres du personnel des écoles les Explorateurs, le Sentier, Georges-Vanier, de l’Équinoxe, Jean-Lemonde, Pépin et du Centre de formation le Chantier.

Des modèles

La présidente de la Commission scolaire de Laval (CSDL), Louise Lortie, a vanté les mérites de l’équipe CSDL impliquée dans l’événement. «Nous déployons de nombreuses initiatives afin que nos élèves développent de saines habitudes de vie, a mentionné dans un communiqué Mme Lortie. Les membres de notre personnel qui participent au 1000 km du Grand défi Pierre Lavoie représentent des modèles inspirants pour nos élèves et c’est pourquoi nous leur offrons notre appui.»

La ministre responsable de la région de Laval, Francine Charbonneau, a également manifesté sa fierté d’accueillir cet événement provincial.

Pour sa part, le maire Marc Demers a rappelé que les cyclistes seront de passage à Laval pour la première fois depuis 2011. «Il s’agit d’un moment privilégié pour leur témoigner de notre solidarité et de l’importance que nous accordons aux déplacements actifs, aux saines habitudes de vie et au maintien d’une bonne santé.»

Enfin, la capitaine de l’équipe CSDL et directrice de l’école le Sentier, Manon Saumure, a d’ailleurs remercié les élus pour leur appui. «Cette vague de soutien illustre toute la solidarité qui existe à Laval. Nous partageons cette passion pour le vélo avec nos élèves et ce défi qui représente plusieurs mois d’entraînement est une réalisation qui va bien au-delà du seul accomplissement personnel, c’est un projet collectif.»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page