Connectez-vous à nous

Annonceurs

Le frisson

Des millions de Québécois ont appris qu’ils ne pourraient pas se rassembler pour célébrer Noël et que, finalement, le tourbillon des Fêtes serait beaucoup moins étourdissant cette année. J’espère que vous avez tout de même pu apprécier cette petite pause.

D’un autre côté, plusieurs auront dû composer avec la perte d’un proche et vivre ce moment très douloureux en isolement. Bien sûr, le bilan des dernières semaines a été alourdi cette année par la pandémie mondiale, mais saviez-vous qu’il y aurait une tendance plus importante liée à la saisonnalité pour dire ses derniers adieux à nos proches?

Les mois d’hiver, les plus fatals

Une étude de l’Institut de la statistique du Québec, les chiffres de Statistique Canada et une étude américaine publiée dans Social Science & Medicine démontrent qu’il y a une hausse du nombre de décès pendant les mois d’hiver (décembre et janvier).

Des raisons évidentes comme l’inhalation d’air froid, l’inefficacité de l’organisme à lutter contre certaines infections broncho-pulmonaires, les risques d’engelures et la propagation des virus rendraient les enfants et les personnes âgées plus vulnérables en période hivernale.

Causes inconnues

Une étude publiée en 2010 par le professeur David P. Phillips, du département de sociologie de l’Université de Californie à San Diego, a tenté de démontrer d’autres causes à la recrudescence des décès hivernaux, comme l’engorgement des urgences des hôpitaux durant les Fêtes, les congés du personnel médical et les gens qui repoussent leur visite à l’hôpital même s’ils se sentent mal. L’auteur de l’étude précise toutefois que les statistiques ne prouvent aucune de ces hypothèses, qui nécessiteraient davantage de recherche.

Quant à la théorie voulant que certaines personnes puissent « reporter » brièvement leur mort afin de pouvoir vivre certaines occasions symboliques, mise en lumière dans des études publiées en 1973 et 2004, le professeur indique aussi que les résultats de l’étude de 2010 ne la corroborent pas.

Le contrat préalable d’arrangements funéraires est une pensée rassurante pour ceux que nous aimons.

https://www.cfgrandmontreal.com/arrangements-prealables/

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page