Connectez-vous à nous

Le Festival Diapason se renouvelle encore après 10 ans

Culture

Le Festival Diapason se renouvelle encore après 10 ans

Pour marquer son 10e anniversaire, le Festival musical indépendant Diapason demeure fidèle à sa belle folie en invitant les Québécois à son premier camping urbain, non loin des deux scènes qui accueilleront une trentaine d’artistes du 5 au 8 juillet.

Commentaires

«Cet événement fait une différence à Laval sans jamais tomber dans la facilité en respectant notre ADN, soit accueillir un 50 % de musiciens provenant de la relève, favoriser toujours autant les lieux atypiques et rester engagé envers les artistes émergents et indépendants», de confier Patricia Lopraino, directrice générale et artistique du Festival.

Spectacle d’ouverture

Après l’annonce de Klô Pelgag, Philippe B et Keith Kouna, il y a quelques semaines, la venue du groupe Les Trois Accords pour le spectacle d’ouverture, le jeudi 5 juillet, en a ravi plus d’un.

«C’est super d’ouvrir pour un tel groupe, confient Raphaël Léveillé, Guillaume Mansour et Agathe Dupéré du quintette Perdrix dont trois membres sont Lavallois. On se reconnaît dans leur humour que notre rock poutine peut parfois rappeler. Ce sera aussi agréable de jouer dans le hood d’une bonne partie de notre gang.»

«Ce sera la première visite des Trois Accords à Diapason, précise Patricia Lopraino. Les planètes se sont enfin parfaitement alignées. C’est génial!»

Des artistes excités

Sur le plan musical, une soirée 100 % hip-hop sera la principale nouveauté, le vendredi 6 juillet. On y entendra le duo rap montréalais La Carabine, ainsi que FouKi et Rymz, pendant qu’un peu plus loin, le rock indépendant sera à l’honneur avec Louize,  Peter Henry Phillips et Plants and Animals.

Le lendemain, le public aura rendez-vous avec Mort Rose, Sacré Cœur (un nouveau projet de Xavier Caféine) et Keith Kouna, sans oublier la vedette canadienne Chad VanGaalen.

Le dimanche 8 juillet, le Village Diapason ouvrira ses portes à midi, avant que les Sheenah Ko, Wild Mercury, Zen Bamboo et Kandle ne montent sur scène.

«Je suivais Diapason de loin en trouvant toujours ses programmations super intéressantes, mentionne Maude Audet, qui chantait lors du dévoilement de l’édition 2018 et sera une des têtes d’affiche du 8 juillet. Ils font de la place pour tout le monde, en plus d’encourager énormément la relève qu’il est important d’entendre.»

Du camping

Grande nouveauté, l’événement inaugurera son premier camping urbain. Les vendredi et samedi, les gens pourront planter leur tente chez Aventure Mille-Îles, au bord de l’eau.

«Nous allons veiller à des installations de base sécuritaires, explique Patricia Lopraino, directrice générale de Diapason. On veut afficher que Laval est une ville touristique et que Diapason peut générer de bonnes retombées économiques pour la région.»

Des fins de soirée

D’autre part, le centre communautaire Le Sorbier sera le rendez-vous de fin de soirée avec, entre autres, Ellemetue, Donzelle et VICTIME.

«Ça va être agréable de rencontrer d’autres groupes et de faire connaître des nouvelles chansons», de spécifier Yan Skene et Nicolas Gaudreault, de la formation postpunk Bleu Nuit qui sera aussi invitée à performer dès 23h.

Également, outre les croisières musicales, des prestations prendront place dans des lieux inusités tels une crémerie, la bibliothèque Sylvain-Garneau, un restaurant, un autobus et le balcon d’une maison privée.

Information sur le 10e Festival musical indépendant Diapason:www.festivaldiapason.com.

Carl-Éric Hudon, responsable de la programmation, et Patricia Lopraino, directrice générale et artistique de Diapason.
Carl-Éric Hudon, responsable de la programmation, et Patricia Lopraino, directrice générale et artistique de Diapason.  ©Photo – Photos 2M.Media – Mario Beauregard

Kandle (8 juillet) seront de retour dans le Vieux-Sainte-Rose.
Kandle (8 juillet) seront de retour dans le Vieux-Sainte-Rose.  ©Photo – Photo 2M.Media – Archives

Aujourd
Aujourd’hui l’une des têtes d’affiche du 6 juillet, Klô Pelgag avait participé à l’édition 2015.  ©Photo – Photo 2M.Media – Archives

«Cet événement fait une différence à Laval sans jamais tomber dans la facilité en respectant notre ADN, soit accueillir un 50 % de musiciens provenant de la relève, favoriser toujours autant les lieux atypiques et rester engagé envers les artistes émergents et indépendants», de confier Patricia Lopraino, directrice générale et artistique du Festival.

Spectacle d’ouverture

Après l’annonce de Klô Pelgag, Philippe B et Keith Kouna, il y a quelques semaines, la venue du groupe Les Trois Accords pour le spectacle d’ouverture, le jeudi 5 juillet, en a ravi plus d’un.

«C’est super d’ouvrir pour un tel groupe, confient Raphaël Léveillé, Guillaume Mansour et Agathe Dupéré du quintette Perdrix dont trois membres sont Lavallois. On se reconnaît dans leur humour que notre rock poutine peut parfois rappeler. Ce sera aussi agréable de jouer dans le hood d’une bonne partie de notre gang.»

«Ce sera la première visite des Trois Accords à Diapason, précise Patricia Lopraino. Les planètes se sont enfin parfaitement alignées. C’est génial!»

Des artistes excités

Sur le plan musical, une soirée 100 % hip-hop sera la principale nouveauté, le vendredi 6 juillet. On y entendra le duo rap montréalais La Carabine, ainsi que FouKi et Rymz, pendant qu’un peu plus loin, le rock indépendant sera à l’honneur avec Louize,  Peter Henry Phillips et Plants and Animals.

Le lendemain, le public aura rendez-vous avec Mort Rose, Sacré Cœur (un nouveau projet de Xavier Caféine) et Keith Kouna, sans oublier la vedette canadienne Chad VanGaalen.

Le dimanche 8 juillet, le Village Diapason ouvrira ses portes à midi, avant que les Sheenah Ko, Wild Mercury, Zen Bamboo et Kandle ne montent sur scène.

«Je suivais Diapason de loin en trouvant toujours ses programmations super intéressantes, mentionne Maude Audet, qui chantait lors du dévoilement de l’édition 2018 et sera une des têtes d’affiche du 8 juillet. Ils font de la place pour tout le monde, en plus d’encourager énormément la relève qu’il est important d’entendre.»

Du camping

Grande nouveauté, l’événement inaugurera son premier camping urbain. Les vendredi et samedi, les gens pourront planter leur tente chez Aventure Mille-Îles, au bord de l’eau.

«Nous allons veiller à des installations de base sécuritaires, explique Patricia Lopraino, directrice générale de Diapason. On veut afficher que Laval est une ville touristique et que Diapason peut générer de bonnes retombées économiques pour la région.»

Des fins de soirée

D’autre part, le centre communautaire Le Sorbier sera le rendez-vous de fin de soirée avec, entre autres, Ellemetue, Donzelle et VICTIME.

«Ça va être agréable de rencontrer d’autres groupes et de faire connaître des nouvelles chansons», de spécifier Yan Skene et Nicolas Gaudreault, de la formation postpunk Bleu Nuit qui sera aussi invitée à performer dès 23h.

Également, outre les croisières musicales, des prestations prendront place dans des lieux inusités tels une crémerie, la bibliothèque Sylvain-Garneau, un restaurant, un autobus et le balcon d’une maison privée.

Information sur le 10e Festival musical indépendant Diapason:www.festivaldiapason.com.

 

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page