Connectez-vous à nous

Le Festival Diapason déménage sur la berge des Baigneurs

Culture

Le Festival Diapason déménage sur la berge des Baigneurs

À sa 7e édition, le Festival musical indépendant Diapason prend encore plus d’ampleur, a-t-on constaté lors du dévoilement de la programmation le 1er juin en présence de plusieurs des 24 artistes et groupes qui joueront gratuitement dans le Vieux-Sainte-Rose durant quatre jours.

Commentaires

Du 9 au 12 juillet, deux scènes seront aménagées sur la berge des Baigneurs, qui accueillera notamment le premier Salon du vinyle et de la musique de Laval, le samedi.

Des spectacles auront aussi lieu dans des endroits plus intimes, dont le Bagel Ste-Rose et la bibliothèque Sylvain-Garneau, ainsi qu’en extérieur, sur le parvis de l’église Sainte-Rose-de-Lima.

«Il y a trois ans, j’avais accompagné Gabrielle Papillon et depuis, je voulais absolument revenir, tant l’événement est chaleureux, de confier Corinna Rose, qui donnera le coup d’envoi du festival, le jeudi 9 juillet, à 19h, au Bagel Ste-Rose. Cette fois, j’arrive avec mon banjo, mon bagage folk et des rythmes un peu jazz, en chantant mes expériences personnelles un peu tristes.»

L’après Vulgaires Machins

Peu après la prestation de l’auteure-compositrice-interprète montréalaise, qui devrait livrer les titres de Northeast Southwest, son premier opus, ce sera au tour de Renard Blanc et Chloé Lacasse d’entrer en scène, avant que le Lavallois Vincent Appleby et le chanteur des Vulgaires Machins, présentent chacun leur projet solo.

«Ça va être mon premier spectacle à Laval, ce qui a longtemps été mon chez-moi, de dire d’abord Vincent Appelby, qui a grandi et vécu dans Saint-François, avant de déménager il y a deux ans. Mes parents et la famille vont pouvoir me voir dans mes nouvelles chansons, moins rock, plus folk et francophones.»

«Je suis heureux qu’on m’ait invité, de continuer Guillaume Beauregard, qui délaisse momentanément le punk-rock des Vulgaires Machins pour un ton plus folk et intimiste. C’est une belle programmation et les festivals gratuits sont de plus en plus rares.»

Évolution

«En plus d’un site bucolique, nous avons reçu une subvention de 65 000 $ et l’apport de nouveaux partenaires qui nous permettent d’offrir un événement entièrement gratuit et d’avoir de l’équipement de scène automatisé, de souligner Patricia Lopraino, directrice générale et artistique de Diapason, rappelant que le festival avait été totalement autonome financièrement en 2013.

Cette année, le ministère du Tourisme, le ministère des Affaires municipales et Occupation du territoire, la Conférence régionale des élus (CRÉ) de Laval, la Ville de Laval, Laval Technopole et la Corporation des célébrations 2015 à Laval ont permis à Diapason de réaliser ses ambitions par un support financier sans précédent pour le festival.

Reste de la programmation

De grosses pointures de la musique émergente anglo-canadienne seront au rendez-vous le vendredi 10 juillet, alors que se succéderont, entre 17h et 21h30, Blood and Glass, Alex Calder, The Muscadettes, Kandle & The Krooks et Alvvays.

Le lendemain, le public pourra voir et entendre en soirée Michel Robichaud, en plateau double avec Philippe Brach, après que cinq artistes et formations originaires de Laval aient performé en après-midi, soit Polidoro, Marc-Antoine Larche, Eliza, Useful Fools et Lazy Lee.

La soirée du samedi sera également l’occasion de marquer les 50 ans de Laval, en accueillant Galaxie, Bernard Adamus et Les Fous de la Reine, ce dernier groupe ayant remporté le Concours Diapason en octobre 2014.

«Cette victoire a vraiment fait avancer notre cause en nous donnant une crédibilité et une visibilité qui nous permet de nous produire dans une série de spectacles, en plus de travailler à la sortie de notre premier album pour l’automne», de déclarer Mathieu Thivierge, Roman Pagliaro et Cédrik Hébert, trois des cinq membres du groupe.

Le dimanche 12 juillet, l’équipe du festival proposera un pique-nique musical, en compagnie de Lara Babin, Elliot Maginot, Klô Pelgag, Révélation de l’ADISQ 2014, ainsi que la formation Foreign Diplomats.

Notons qu’une zone gourmande avec des camions gastronomiques et des espaces de détente seront aussi disponibles sur le site du festival.

Le Festival musical indépendant Diapason se déroulera, du 9 au 12 juillet, dans le Vieux-Sainte-Rose et sur la berge des Baigneurs (accès par la rue Hotte). Information: www.centraledesartistes.com ou 450 978-6828.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page