Connectez-vous à nous

Le dépotoir dans l’est pourrait retrouver sa vocation agricole

Actualités

Le dépotoir dans l’est pourrait retrouver sa vocation agricole

Une ancienne carrière en milieu agricole, convertie dans les années 1990 en dépotoir, pourrait retourner un jour à l’agriculture.

Commentaires

C’est ce qu’affirmait récemment le directeur du Service de l’environnement à la ville de Laval, Gilles Benoît, en entrevue au Courrier Laval.

Situé au sud-est du rang du Haut-St-François et de la montée St-François, ce terrain d’une superficie estimée à 500 000 pieds carrés a été exploité, entre 1992 et 2001, comme dépôt de matériaux secs.

Si le site apparaît au registre gouvernemental des terrains contaminés, M. Benoît assure qu’aucune matière dangereuse ni organique n’y a été enfouie durant ces années d’exploitation. On y retrouverait seulement des matériaux de construction et débris de démolition.

«On va remettre progressivement le site en état quand il y aura du compost de disponible», indique le directeur, en évoquant le projet d’implantation d’une usine de biométhanisation et d’un centre de compostage dans l’est de Laval.

Cette double installation, évaluée à 123 M$, que financeraient à parts égales Ottawa, Québec et Laval, est projetée sur le site de l’usine d’épuration des eaux usées La Pinière, dans le quartier Saint-François.

«Ce serait un bon exemple de revitalisation d’un site au moyen d’une usine de compostage», soutient Gilles Benoît.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page