Connectez-vous à nous

Le couple sous la drôle de loupe des Détestables

Culture

Le couple sous la drôle de loupe des Détestables

Avec la comédie française Le Bal des Escargots, la troupe lavalloise Les Détestables plonge dans les conflits intergénérationnels de deux familles et une vision autant confrontante que désopilante de l’évolution du couple.

Commentaires

À quelques heures sinon minutes des noces, la future mariée change d’idée. Pourtant, la famille de son fiancé est arrivée et s’est installée chez ses parents pour célébrer l’union tant attendue.

«Des personnalités divergentes vont alors se révéler au grand jour, raconte Marianne Duguay, comédienne et directrice de production. De vieilles frustrations refont surface et un certain mystère plane sur le volte-face de la jeune femme, pendant que son père devient le souffre-douleur d’un peu tout ce beau monde.»

L’auteur français Jean-Claude Martineau a imaginé une pléiade de protagonistes colorés qui vont permettre d’aborder des questions telle la balance du pouvoir à l’intérieur d’un mariage et différentes dynamiques familiales.

«Les personnages sont drôles et quand ils sont détestables, ils demeurent fort attachants pour le public, continue Marianne Duguay. Ça parle de relations humaines avec humour à travers des situations très efficaces.»

Travail de précision

Outre Mme Duguay, l’impressionnante distribution comprend Danielle Maurice

Alain Vallières, Carole Montreuil, Michel Croteau, Julie Fradette, Frédéric Lavergne, Steve Jolicoeur, Nicole Turcotte, Michèle Pagé et Christian Picone. Habitué de la troupe, Christian Bergeron assure la mise en scène de cette comédie sans vulgarité.

«C’est une pièce ayant beaucoup d’action et se déroulant à un rythme très rapide, ajoute Marianne Duguay. Christian Bergeron nous a fait travailler particulièrement les entrées et sorties de scènes ainsi que le tempo rapide des répliques.»

Les Détestables présentent la comédie «Le Bal des Escargots», texte de Jean-Claude Martineau, mis en scène de Christian Bergeron, les 12, 18 et 19 mai, à 20h, et le dimanche 13 mai, à 14h, au Théâtre du Bout de l’île, (10585, boulevard Lévesque Est) Information: www.theatrelesdetestables.blogspot.ca.

À quelques heures sinon minutes des noces, la future mariée change d’idée. Pourtant, la famille de son fiancé est arrivée et s’est installée chez ses parents pour célébrer l’union tant attendue.

«Des personnalités divergentes vont alors se révéler au grand jour, raconte Marianne Duguay, comédienne et directrice de production. De vieilles frustrations refont surface et un certain mystère plane sur le volte-face de la jeune femme, pendant que son père devient le souffre-douleur d’un peu tout ce beau monde.»

L’auteur français Jean-Claude Martineau a imaginé une pléiade de protagonistes colorés qui vont permettre d’aborder des questions telle la balance du pouvoir à l’intérieur d’un mariage et différentes dynamiques familiales.

«Les personnages sont drôles et quand ils sont détestables, ils demeurent fort attachants pour le public, continue Marianne Duguay. Ça parle de relations humaines avec humour à travers des situations très efficaces.»

Travail de précision

Outre Mme Duguay, l’impressionnante distribution comprend Danielle Maurice

Alain Vallières, Carole Montreuil, Michel Croteau, Julie Fradette, Frédéric Lavergne, Steve Jolicoeur, Nicole Turcotte, Michèle Pagé et Christian Picone. Habitué de la troupe, Christian Bergeron assure la mise en scène de cette comédie sans vulgarité.

«C’est une pièce ayant beaucoup d’action et se déroulant à un rythme très rapide, ajoute Marianne Duguay. Christian Bergeron nous a fait travailler particulièrement les entrées et sorties de scènes ainsi que le tempo rapide des répliques.»

Les Détestables présentent la comédie «Le Bal des Escargots», texte de Jean-Claude Martineau, mis en scène de Christian Bergeron, les 12, 18 et 19 mai, à 20h, et le dimanche 13 mai, à 14h, au Théâtre du Bout de l’île, (10585, boulevard Lévesque Est) Information: www.theatrelesdetestables.blogspot.ca.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page