Connectez-vous à nous

Le «Coup de foudre» de Micheline Duff

Culture

Le «Coup de foudre» de Micheline Duff

En 2009, Micheline Duff est invitée à la résidence internationale des écrivains au château de Lavigny, en Suisse. Elle y côtoie quatre auteurs venus du Brésil, de Taïwan, d’Égypte et de France. Elle en ramènera l’inspiration de Coup de foudre, une trilogie amoureuse dont le premier tome a été lancé en février.

Commentaires

Intitulé Coup sur coup, ce 17e livre de l’auteure lavalloise paraît chez Québec Amérique.

Elle y raconte les débuts d’une passion entre deux créateurs en pleine quête existentielle, soit une écrivaine (Marjolaine), prise dans un mariage de longue date et un pianiste étranger (Ivan), dont la vie a été parsemée de drames et d’embûches.

«Je l’ai écrit rapidement, après avoir terminé le dernier livre de ma série Pour les sans-voix, confie l’auteure, qui a aussi signé la trilogie à succès Au bout de l’exil. C’est sorti comme un fruit mûr, ce qui est souvent bon signe.»

Vie de château

Plus Micheline Duff a développé son récit, plus ses personnages ont pris de l’épaisseur et d’autres sont apparus. Elle a puisé largement dans ses expériences vécues entre la roseraie du château et les vignes bordant le lac Léman.

«Je me souviens d’une promenade à pied après une soirée passée dans un vignoble, mentionne-t-elle. Nous étions les cinq auteurs dans une obscurité totale à deviner le chemin du retour. Nous nous sommes tenus par le bras sans échanger un seul mot. À l’arrivée, nous avions tous les larmes aux yeux. Autant de silence pour des écrivains, faut le faire!»

Anecdotes

Une lecture publique, où les bénévoles et collègues ont apprécié l’accent québécois, s’est aussi frayée un chemin jusqu’à la fiction de ce nouveau roman.

«J’en ai tellement beurré épais en racontant un réveillon bien de chez-nous que j’en ai reçu une ovation debout!» souligne Micheline Duff, qui a eu le privilège inattendu de passer sa dernière nuit helvète, seule au château, avec tout ce que cela comporte de mystère. Une autre anecdote qui a nourri son projet.

La musique

Par le biais de son personnage principal masculin, Micheline Duff a plongé dans son autre grande passion, le piano, qu’elle a enseigné durant plus de 35 ans. Québec Amérique a accepté de créer un espace sur son site Internet, au www.quebec.amerique.com/coupsurcoup, où les lecteurs peuvent écouter les pièces interprétées par Ivan au fil des pages.

«On le voit souvent jouer du piano, indique l’écrivaine. J’ai choisi des morceaux que j’ai adoré jouer. Il y a Beethoven, mon compositeur de coeur, et d’autres incontournables, dont Chopin, Mozart, Schubert et Bach.»

Les deux autres tomes de Coup de foudre, Coup d’envoi et Coup de maître sont déjà terminés et attendent de passer sous presse. Le prochain devrait paraître cet automne.

Sinon, Micheline Duff travaille déjà à un autre projet, une épopée historique retraçant le destin d’un aïeul, un médecin allemand du nom de Thofft, débarqué en Amérique à l’emploi de l’armée britannique en 1676.

«Les idées sont là, se bousculent et m’empêchent de dormir!»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page