Connectez-vous à nous

Le Comité de parents souhaite que le gouvernement réinvestisse en éducation

lidl opening times today

Actualités

Le Comité de parents souhaite que le gouvernement réinvestisse en éducation

CSDL. Le Comité de parents de la Commission scolaire de Laval (CSDL) est en faveur à l’unanimité du projet de loi 86 et recommande au gouvernement que les économies générées lors de la tenue des élections scolaires soient réinjectées dans l’éducation.

Commentaires

«Nous sommes en faveur de l’abolition des élections scolaires. Nous avons l’éducation à cœur et le point clé des mémoires déposés est le réinvestissement du gouvernement dans nos écoles», a fait savoir Marc-Patrick Roy, porte-parole du Comité de parents, au lendemain d’une séance extraordinaire tenue le 25 janvier au centre administratif de la CSDL.

Exercice rigoureux

«Ce fut rafraîchissant de voir la participation des parents. Malgré nos moyens limités pour les rejoindre, ils ont répondu présents. Cet exercice rigoureux s’imposait», a-t-il ajouté.

Les parents, qui ont échangé leurs points de vue respectifs lors de discussions nationales au cours de la dernière année, ont pu se positionner sur les changements apportés à la gouvernance et au fonctionnement du milieu scolaire.

«Ce rapport est l’aboutissement d’une réflexion et vient synthétiser les travaux du groupe de travail formé par le Comité de parents de la CSDL pour analyser le projet de loi no 86», a soutenu le porte-parole.

La réflexion s’est portée sur les éléments recueillis dans les avis, mémoires et allocutions reçus dans le processus de consultations et des audiences publiques du Comité de parents qui se sont déroulés du 7 décembre 2015 au 18 janvier 2016.

M. Roy rappelle qu’un tel processus n’avait pas été fait depuis 30 ans au Québec. «Il était important de se mobiliser. En 1998, ce genre d’exercice avait influencé notre système d’éducation actuel.»

Autre recommandation

Parmi les autres recommandations, le Comité de parents souhaite que le gouvernement précise ses intentions avant la sanction de la loi en ce qui a trait aux nouveaux règlements, particulièrement ceux qui touchent la compensation financière du conseil scolaire (CSCO).

Commission parlementaire

Au terme de ce processus de consultations un peu partout à travers la province, la Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) portera sa voix du 28 janvier jusqu’au 23 février en Commission parlementaire.

Abonnez-vous à l’infolettre

Vous avez aimé ce texte?  Ne manquez rien de l’actualité en vous abonnant à notre infolettre.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page