Connectez-vous à nous

Le CF Carrefour Laval prend le virage vert

Actualités

Le CF Carrefour Laval prend le virage vert

TRANSPORT. En novembre dernier, le CF Carrefour Laval procédait à l’implantation de bornes de recharge pour les véhicules électriques, dans le cadre du programme national de Cadillac Fairview. Le mois dernier, 20 autres bornes ont été ajoutées, celles-ci dédiées exclusivement aux voitures Telsa.

Commentaires

Les premières ont été installées près de l’entrée no. 2. La borne à recharge rapide peut accueillir deux voitures et prend 30 minutes pour recharger la batterie à 80 %. Avec l’autre borne, la batterie se recharge à 80 % en trois ou quatre heures, explique Jacqueline Kost, directrice générale du centre commercial de Chomedey.

«Nous avons établi un partenariat avec une compagnie québécoise, Flo. On voulait s’associer avec à un fournisseur de choix et avoir quelque chose qui fonctionne pour ne pas frustrer nos clients. Depuis novembre, nous n’avons eu aucun problème», mentionne Mme Kost, ajoutant que le projet avait été travaillé avec la conseillère Virginie Dufour, responsable du dossier de l’environnement à la Ville. «Elle se tenait au courant pour pouvoir informer les citoyens.»

La facture d’installation des bornes s’élevait à plus de 40 000 $, un coût divisé entre les deux parties qui se partageront également les revenus. Quant aux bornes Telsa, elles ont été aménagées aux frais de l’entreprise américaine et son utilisation est gratuite pour ceux qui possèdent un tel véhicule.

Billets de courtoisie

Si la technologie satisfait les clients, il y cependant a eu du mécontentement en raison des espaces de stationnement occupés par des voitures non électriques.

«Nous avons eu des plaintes durant le temps des fêtes. Il est facile de reconnaître un véhicule qui n’est pas électrique parce qu’il n’a pas de plaque verte. Nous avons commandé des billets de courtoisie expliquant aux gens qu’ils sont dans une place de recharge et donc, il faut les laisser libres», fait valoir la directrice générale.

Un projet de loi est d’ailleurs sur la table du côté du gouvernement provincial dans lequel on prévoit l’interdiction de stationner devant une borne sans l’utiliser, sous peine d’amende.

Ces installations s’inscrivent dans une première vague d’implantation et l’intention est là pour la poursuite du projet. Cependant, pour le moment, aucune date n’a été avancée quant à l’ajout de bornes supplémentaires dans le stationnement du CF Carrefour Laval.

Les premières ont été installées près de l’entrée no. 2. La borne à recharge rapide peut accueillir deux voitures et prend 30 minutes pour recharger la batterie à 80 %. Avec l’autre borne, la batterie se recharge à 80 % en trois ou quatre heures, explique Jacqueline Kost, directrice générale du centre commercial de Chomedey.

«Nous avons établi un partenariat avec une compagnie québécoise, Flo. On voulait s’associer avec à un fournisseur de choix et avoir quelque chose qui fonctionne pour ne pas frustrer nos clients. Depuis novembre, nous n’avons eu aucun problème», mentionne Mme Kost, ajoutant que le projet avait été travaillé avec la conseillère Virginie Dufour, responsable du dossier de l’environnement à la Ville. «Elle se tenait au courant pour pouvoir informer les citoyens.»

La facture d’installation des bornes s’élevait à plus de 40 000 $, un coût divisé entre les deux parties qui se partageront également les revenus. Quant aux bornes Telsa, elles ont été aménagées aux frais de l’entreprise américaine et son utilisation est gratuite pour ceux qui possèdent un tel véhicule.

Billets de courtoisie

Si la technologie satisfait les clients, il y cependant a eu du mécontentement en raison des espaces de stationnement occupés par des voitures non électriques.

«Nous avons eu des plaintes durant le temps des fêtes. Il est facile de reconnaître un véhicule qui n’est pas électrique parce qu’il n’a pas de plaque verte. Nous avons commandé des billets de courtoisie expliquant aux gens qu’ils sont dans une place de recharge et donc, il faut les laisser libres», fait valoir la directrice générale.

Un projet de loi est d’ailleurs sur la table du côté du gouvernement provincial dans lequel on prévoit l’interdiction de stationner devant une borne sans l’utiliser, sous peine d’amende.

Ces installations s’inscrivent dans une première vague d’implantation et l’intention est là pour la poursuite du projet. Cependant, pour le moment, aucune date n’a été avancée quant à l’ajout de bornes supplémentaires dans le stationnement du CF Carrefour Laval.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page