Connectez-vous à nous

Le caucus du ML se donne un président

Actualités

Le caucus du ML se donne un président

Le conseiller municipal de Laval-les-Iles, Nicholas Borne, devient le premier président du caucus du Mouvement lavallois – Équipe Marc Demers.

Il a été élu par acclamation, informe le cabinet du maire par voie de communiqué.

Selon toute vraisemblance, la création de ce poste découle des changements dans la gestion des relations avec les élus que proposait le maire Demers dans la foulée de la crise de leadership qui gangrenait son parti depuis le printemps.

Depuis cette ultime rencontre tenue le 15 août en présence d’un médiateur, 3 des 10 élus qui avaient tourné le dos à leur chef – à qui on reprochait son style de gestion autocratique – ont réintégré les rangs du caucus.

On se rappellera que Sandra El-Helou, Aram Elagoz et Aline Did s’étaient montrés satisfaits des mesures annoncées, lesquelles leur permettraient d’être davantage consultés et entendus lors des prises de décision.

Rôle

En sa qualité de président du groupe des élus, Nicholas Borne aura pour mandat de diriger les délibérations du caucus, mais également d’élaborer l’ordre du jour en prévision de ces rencontres.

Un rôle jusque-là dévolu au conseiller spécial au cabinet du maire et du comité exécutif, Robert-Charles Longpré.

En clair, M. Borne veillera «au droit de parole de chacun» en s’assurant «que les échanges demeurent respectueux et constructifs», peut-on lire dans le communiqué.

À propos de M. Borne, on précise qu’«il est à l’écoute des besoins d’autrui» et «reconnu par ses collègues pour sa diplomatie, son empathie, sa bonne humeur et ses grandes capacités de conciliateur», ce qui en fait «la personne tout indiquée pour exercer le rôle de président du caucus».

Bachelier en administration des affaires, Nicholas Borne possède une maîtrise en administration publique obtenue à l’ENAP en 2017.

Whip

Également élu sans opposition par ses 11 collègues du caucus, Yannick Langlois succède à Éric Morasse au poste de whip.

Yannick Langlois, responsable de la discipline auprès des élus du ML. (Photo 2M.Media – Archives)

À ce titre, il hérite de la responsabilité «de la discipline du parti et de l’assiduité des élus» en plus de veiller «à la solidarité des conseillers à l’égard des orientations stratégiques choisies par son groupe», précise-t-on.

En vertu de ses nouvelles fonctions, M. Langlois assiste également la présidente du conseil et les élus dans l’application de la procédure de séance et des règles de régie interne du conseil municipal.

Commentaires

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page