Connectez-vous à nous

Le Canada l’emporte face au Brésil

Sports

Le Canada l’emporte face au Brésil

L’équipe canadienne a battu 85 à 77 l’équipe brésilienne, le 13 septembre, à la Place Bell devant une foule de 4512 personnes, en vue de la Coupe du monde 2019 qui sera disputée en Chine.

Avec ce gain, le Canada porte à six son nombre de victoires en ronde de qualification.

Le joueur canadien du Miami Heat, Kelly Olynyk, a connu un excellent match en récoltant 20 points. Il a aussi excellé en défensive, bloquant plusieurs percées au filet du Brésil au grand plaisir de la foule.

Ce dernier ne savait pas trop à quoi s’attendre de la part des spectateurs en venant jouer au Québec. «C’était une bonne foule, tu vois que les gens ici aiment le sport», a-t-il mentionné après la rencontre.

Grosse victoire

L’entraîneur-chef, Roy Rana, ainsi que Kelly Olyntyk et Kevin Pangos, abondent dans le même sens pour décrire la victoire des leurs. «C’est une grosse victoire à domicile pour nous», a commenté l’entraîneur.

Du côté du Brésil, la déception paraissait sur les visages après la rencontre. L’attaquant Leandro Barbosa n’a pas regardé les journalistes pendant le point de presse et n’a fait qu’une courte allocution au micro pour décrire la partie de son équipe.

L’entraîneur-chef, Aleksandar Petrovic, a fait remarquer que son équipe s’est tirée dans le pied en essayant de monter le niveau du jeu au début de la rencontre. «Tu ne peux pas accélérer le match face aux Canadiens, encore moins chez eux, a-t-il fait valoir. C’est du suicide.»

Match survolté

Somme toute, les deux équipes ont connu une rencontre électrisante multipliant les jeux spectaculaires et rapides, ce qui a ravi les partisans présents à la rencontre.

Ces derniers se sont fait entendre, réagissant à toutes les situations autant défensives qu’offensives.

La suite

Le Canada se tourne maintenant vers le Chili où il disputera sa prochaine rencontre, le lundi 17 septembre, au Coliseo Antonio Azurmendi.

Kelly Olynyk ainsi que d’autres joueurs ne feront pas le voyage. L’équipe quittera Montréal tôt samedi.

À rappeler que lors du premier tour de qualification, le Canada a terminé au sommet de son groupe avec une récolte de cinq victoires et une défaite. Cette dernière victoire vient les placer temporairement.

Au terme de cette deuxième ronde de qualification, les trois meilleures équipes de chaque groupe (E et F) ainsi que la meilleure quatrième des deux groupes seront qualifiés pour la Coupe du monde.

 

Commentaires

Journaliste aux sports et à l'éducation, nstgermain@2m.media , 450-667-4360 poste : 3530

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page