Connectez-vous à nous

Le 211 offre un service multilingue

lidl opening times today

COVID-19

Le 211 offre un service multilingue

Grâce à un service d’interprète par vidéoconférence, le service d’information et de référence 211 de Laval est accessible en plus de 200 langues.

«Le service d’interprète par vidéoconférence est disponible depuis la création du 211 Laval, commente Pierrette Gagné, directrice générale du Centre de référence du Grand Montréal et gestionnaire du service 211 Grand Montréal. On fait affaire avec une agence pour avoir de nombreux traducteurs disponibles en tout temps.»

Pour bénéficier du service, il faut composer le 2-1-1. Le conseiller mettra l’appelant en relation avec un interprète dans la langue demandée de manière gratuite et confidentielle.

«Souvent, quand les gens appellent, ils ont plus d’un problème et ont besoin d’être guidés, explique Pierrette Gagné. Pour nous, il est important de répondre clairement aux demandes des immigrants, car ils nous appellent souvent pour poser des questions reliées aux besoins essentiels tels que l’aide alimentaire, la recherche de logement ou recherche d’emploi.»

Plus de 70 000 appels

Ce service permet de renseigner les personnes ne parlant ni français ni anglais sur les 2185 ressources communautaires disponibles sur l’île Jésus.

«Depuis trois ans, on travaille en étroite collaboration avec les organismes communautaires, la mairie et le réseau de la santé de Laval pour maintenir les données à jour», souligne Pierrette Gagné.

En ces temps de crise sanitaire et économique, «il est important que personne ne soit oublié, continue-t-elle. Dans le centre, on est tous parfaitement bilingue et on a des personnes qui parlent espagnol, créole, arabe et portugais. Cependant, le service d’interprète nous permet de desservir une population plus large.»

Rappelons que depuis le début du confinement causé par la pandémie, le 211 a reçu plus de 72 000 appels.

Le 211 a donné près de 195 000 références et plus de la moitié des demandes sont directement en lien avec les besoins d’aide alimentaire.

«On a senti qu’il y a eu une augmentation dans le nombre d’appels, surtout, pendant le confinement, affirme la directrice du 211. En ce moment, le nombre d’appels se stabilise.»

Également, pendant la même période, il y a une augmentation de 250% dans le nombre d’appels et près d’un million de visites sur le site web.

«On s’est aussi rendu compte qu’on a une importante clientèle dans les personnes de 50 ans et plus, ajoute-t-elle. Les gens nous posent des questions sur l’aide en santé mentale, la COVID-19, emploi et revenu, soutient personnel et familier, etc.»

Le 211 Grand Montréal invite les organismes communautaires à lui référer toute personne ayant besoin de soutien et s’exprimant dans une autre langue que le français ou l’anglais.

«Il est important de rappeler que le 211 n’a pas pour mission de faire de l’accompagnement; mais la mise en contact avec des ressources, souvent inconnues des appelants, est un début vers une solution concrète », conclut Mme Gagné.

 

 

 

 

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page