Connectez-vous à nous
orange
(Photo gracieuseté - Émilie Nadeau)

COVID-19

Laval passe au orange à compter du 7 juin

Le gouvernement du Québec a annoncé que les régions de Laval et Montréal passeront au palier d’alerte orange à compter du lundi 7 juin.

«Quand on regarde les chiffres, c’est impressionnant, a affirmé le premier ministre François Legault au cours d’un point de presse tenu mardi. Ça va vraiment bien partout au Québec, que ce soit pour le nombre de cas, les hospitalisations ou les décès. Ça nous permet d’aller de l’avant avec notre plan de déconfinement.»

Cela signifie que les élèves de troisième, quatrième et cinquième secondaires pourront retourner sur les bancs d’école à temps plein.

Les salles à manger des restaurants seront aussi rouvertes. Un maximum de deux personnes par table provenant d’adresses différentes sont autorisées. Celles-ci peuvent toutefois être accompagnées de leurs enfants d’âge mineur. Tous les occupants d’une même résidence privée peuvent quant à eux être ensemble à la même table.

Rappelons que certains assouplissements provinciaux sont déjà entrés en vigueur vendredi dernier, tels que la fin du couvre-feu, l’ouverture des terrasses des restaurants et les rassemblements de moins de huit personnes dans les arrière-cours privées.

Deuxième dose

En plus de Montréal et Laval, les différents secteurs de certaines régions qui étaient en zone rouge passeront également au orange dès lundi. Il n’y aura donc plus aucune région sur le dernier palier d’alerte au Québec à partir de ce moment.

Le gouvernement provincial a aussi précisé que le Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Mauricie et Centre-du-Québec, ainsi que l’est du Bas-Saint-Laurent passeront au jaune à cette même date, tandis que l’Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord et le Nord-du-Québec tourneront au vert.

M. Legault a également invité les personnes âgées de 18 à 40 ans à prendre un rendez-vous pour obtenir leur première dose de vaccin avant que la prise de rendez-vous soit rendue disponible pour la deuxième dose de certaines tranches d’âge.

Plus de détails à ce sujet devraient être fournis par Christian Dubé, ministre de la Santé, au cours des prochains jours.

Bilan lavallois

Avec un bilan de 31 228 personnes testées positives à la COVID-19, Laval a connu une hausse de 11 cas en 24 heures. Le total de décès augmente à 911 (+2) depuis le début de la pandémie.

L’île Jésus cumule également 30 108 guérisons, ce qui signifie qu’il y a désormais 209 cas actifs confirmés (-23) sur le territoire lavallois.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval confirme aussi que 28 employés de son réseau sont toujours absents du travail en raison de la COVID-19.

Vaccination à Laval

272 562 doses ont été administrées à Laval depuis le début de l’opération de vaccination contre la COVID-19, ce qui représente 62,09 % de la population lavalloise.

Il s’agit du neuvième plus haut total provincial derrière Montréal (1 387 393), la Montérégie (883 616), la Capitale-Nationale (519 646), les Laurentides (388 100), la Mauricie et Centre-du-Québec (343 526), l’Estrie (325 955), Lanaudière (321 071) et Chaudière-Appalaches (300 802).

66,58 % de tous les Québécois ont reçu leur première dose de vaccin contre la COVID-19 jusqu’ici.

Situation au Québec

Au Québec, le bilan est maintenant de 370 527 cas et 11 133 décès.

  • Laval : 31 228
  • Montréal : 131 208
  • Laurentides : 20 762
  • Lanaudière : 23 790
  • Montérégie : 50 783
  • Capitale-Nationale : 32 587
  • Mauricie – Centre-du-Québec : 15 078
  • Estrie : 14 731
  • Outaouais : 12 219
  • Chaudière-Appalaches : 18 926
  • Bas-Saint-Laurent : 3906
  • Saguenay-Lac-Saint-Jean : 10 901
  • Abitibi-Témiscamingue : 1114
  • Côte-Nord : 571
  • Nord-du-Québec : 109
  • Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine : 2019
  • Terres-Cries-de-la-Baie-James : 119
  • Nunavik : 47
  • Hors Québec : 426
  • Région à déterminer : 3

Au total, 354 personnes sont toujours hospitalisées, dont 86 aux soins intensifs.

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page