Connectez-vous à nous

COVID-19

Laval enregistre sa 2e plus forte hausse de cas

Les 141 nouveaux cas confirmés depuis hier représente la 2e plus forte hausse enregistrée en 24 heures depuis que le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval rend public la mise à jour du nombre de citoyens déclarés positifs à la COVID-19 sur son territoire.

La publication de ce bilan régional quotidien coïncide avec l’annonce de la réouverture des écoles primaires et établissements de service de garde le 19 mai.

Des 26 bilans précédents, seul celui du 16 avril avait connu une augmentation plus significative avec 165 nouveaux cas par rapport à la veille.

Répartition

Un peu plus de 30 % des quelque 2852 Lavallois désormais recensés vivent dans des milieux dits «fermés», à savoir des CHSLD, ressources intermédiaires (RI), résidences privées pour aînés (RPA) et centres de détention.

À ces 814 personnes âgées s’ajoutent 61 autres citoyens atteints du virus dont les autorités sanitaires ignoraient le lieu de résidence au moment de rendre publiques leurs statistiques quotidiennes.

Quant aux 1977 autres Lavallois que le CISSS répartit à travers les 6 grands secteurs d’aménagement, près du quart (23 %) vit dans l’extrême pointe est de l’île Jésus.

Ainsi, les quartiers Saint-François, Saint-Vincent-de-Paul et Duvernay (+10) demeurent de loin le secteur le plus chaud de l’île avec une moyenne estimée à 734 cas déclarés par tranche de 100 000 habitants. Suit derrière le secteur Vimont-Auteuil (+10) avec un ratio de 522 cas par 100 000 personnes.

Toutes proportions gardées, Pont-Viau, Renaud-Coursol et Laval-des-Rapides (+6) arrivent 3e dans la mise en rang des secteurs les plus touchés en raison d’un taux évalué à 449 personnes contaminées par 100 000 têtes.

À l’autre bout du spectre, le secteur formé de Sainte-Dorothée, Laval-Ouest, Les Îles-Laval et Fabreville-Ouest (+3) affiche un taux équivalent à 339 cas connus sur une population de 100 000 personnes. C’est deux fois moins que le taux moyen régional de contamination, alors que – tous secteurs confondus – ils sont 646 Lavallois à avoir testé positif par tranche de 100 000 habitants.

250 morts

Au chapitre des décès, Laval déplore aujourd’hui 250 vies fauchées par la COVID-19, soit 22 de plus que la veille. Cela représente plus de 25 % des 84 derniers décès enregistrés au Québec.

Fortement touchée par la pandémie, les 5 CHSLD publics du territoire pleurent à ce jour 140 des leurs, doit 3 nouveaux disparus au Centre d’hébergement de soins de longue durée Sainte-Dorothée au cours des 24 dernières heures.

En date de cet après-midi, lundi 27 avril 13h15, on recensait 101 personnes hospitalisées, dont 17 aux soins intensifs. Le CISSS chiffrait à 389 les employés du réseau de la santé en quarantaine et évaluait à 836 le nombre de personnes rétablies sur le territoire.

À lire également: Laval, la pire région au Québec

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page