Connectez-vous à nous
Jocelyne Frédéric-Gauthier, conseillère municipale d'Auteuil, responsable des dossiers d'immigration et des relations interculturelles, aux côtés de Stéphane Boyer, vice-président du comité exécutif et conseiller de Duvernay-Pont-Viau. (Photo gracieuseté – Ville de Laval)

Actualités

Laval donne 20 000$ pour aider en Haïti

Au nom de la population, la Ville de Laval a répondu à la campagne <@Ri>Fonds de secours: séisme en Haïti<@$p> de la Croix-Rouge canadienne en allouant une aide humanitaire de 20 k$.  

Cette aide vise à répondre aux besoins les plus urgents des personnes et communautés touchées par le violent tremblement de terre et la réplique sismique qui ont dévasté la région le 14 août.

La puissante secousse d’une magnitude de 7,2 sur l’échelle de Richter, qui s’est produit à 10 kilomètres de profondeur, a fait plus de 1400 victimes et près de 7000 blessés parmi les habitants, et ce bilan pourrait continuer de s’alourdir.

Avec ce don de 20 k$, la Ville de Laval participe à l’aide humanitaire à l’instar de plusieurs grandes villes canadiennes.

«Plus de 10 % de la population immigrante de Laval est d’origine haïtienne, de déclarer Stéphane Boyer, vice-président du comité exécutif et conseiller de Duvernay-Pont-Viau, via communiqué. Tout comme ma collègue, Jocelyne Frédéric-Gauthier, conseillère municipale d’Auteuil, nous sommes fiers de l’implication et de la richesse que cette communauté apporte à notre Ville. Ainsi, par solidarité, nous offrons, au nom de toute la population, nos plus sincères condoléances aux familles qui ont perdu des proches dans cette tragédie. Nous souhaitons également soutenir ce pays déjà extrêmement fragilisé et exposé aux catastrophes naturelles en faisant ce don à la Croix-Rouge canadienne.»

Fonds de secours: séisme en Haïti

Rappelons que la Croix-Rouge canadienne a ouvert un fonds de secours dédié aux victimes du séisme en Haïti sur son site Web.

Le don fait à l’association caritative canadienne servira à répondre aux besoins immédiats aux 800 000 personnes sinistrées, appuyer les efforts de secours, favoriser le rétablissement à long terme, renforcer le niveau de résilience ainsi qu’à préparer Haïti et les régions touchées à faire face à d’autres sinistres, y compris les situations d’urgence pouvant découler du séisme.

Les activités pourraient évoluer en fonction des besoins émergents. L’aide est coordonnée par le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.(B.L.)

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page