Connectez-vous à nous

Laval attire une autre société montréalaise

Communauté

Laval attire une autre société montréalaise

Entreprise implantée à Montréal depuis 40 ans, Clarins Canada quittera au printemps ses installations de l’arrondissement Saint-Laurent à la faveur d’une place d’affaires et d’un nouvel entrepôt en bordure de l’autoroute 13, près de Notre-Dame.

Commentaires

Il s’agit d’un investissement évalué à quelque 10 M$ du Groupe Montoni, propriétaire du terrain et des immeubles que sa division construction est actuellement à ériger. Selon ce que le Courrier Laval a appris, ce coup de filet est l’aboutissement d’un démarchage de cinq longues années mené auprès des dirigeants de cette société.

Expansion

Les projets d’expansion de Clarins Canada, troisième distributeur de l’industrie des cosmétiques et des parfums en importance au pays, nécessitaient un déménagement.

Non seulement le groupe augmentera-t-il la superficie de son entrepôt et de son siège social canadien de 35 %, mais Clarins pourra toujours, au besoin, ajouter à sa capacité d’entreposage par la possibilité d’un agrandissement qu’offre le terrain adjacent.

Une option non négligeable pour cette entreprise qui «fait de plus en plus d’acquisitions de marques», explique la vice-présidente des finances et des opérations, Louise Villaggi.

Outre la gamme originale de produits de soins et de maquillage connue sous la bannière de la multinationale française fondée en 1954, Clarins Canada possède une seconde division abritant les marques Thierry Mugler et Azzaro de même que toutes les marques dont elle assure la distribution.

Fait intéressant à noter, les nouveaux quartiers généraux de Clarins avoisineront ceux de Andlauer Transport et Services (ATS), l’entreprise qui assure le service de livraison à travers tout le pays.

Personnel

À compter du 1er avril 2008, Laval gagnera un nouveau siège social et la centaine d’emplois s’y rattachant.

«L’annonce du déménagement a été bien accueillie par notre personnel», fait savoir Mme Villaggi. Incidemment, la majorité de ces employés qui convergent tous les matins de la semaine vers les installations actuelles de l’arrondissement Saint-Laurent résident à Laval.

Par ailleurs, la vice-présidente des finances et des opérations signale que l’avènement du métro à Laval a pesé dans la balance quand est venu le temps de choisir le site. «Nos employés qui habitent sur l’île de Montréal et sur la rive-sud et qui utilisent les transports en commun seront tout aussi bien servis», assure-t-elle, précisant qu’un circuit d’autobus relie la station Montmorency à ses futurs bureaux et que la distance à parcourir est sensiblement la même qui sépare les locaux actuels à la station Côte-Vertu.

Fichier: Clarins Maquette

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Communauté

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page