Connectez-vous à nous
En 2020, les Championnats canadiens de tennis de table n’avaient pas eu lieu en raison de la pandémie. (Photo gracieuseté – Thorsten Gohl)

Sports

Laval accueille les Championnats canadiens de tennis de table

Tout au long du week-end, Laval est l’hôte des dernières rondes des Championnats canadiens de tennis de table au Complexe sportif Bois-de-Bologne, dans Chomedey.

Cette compétition débutée le jeudi 30 septembre regroupe les meilleurs pongistes au pays de plusieurs catégories d’âge. Malgré le contexte sanitaire, toutes les provinces y sont représentées à l’exception de la Nouvelle-Écosse.

«L’événement n’avait pas eu lieu l’an dernier et nous avons levé la main pour l’organiser lors de l’assemblée annuelle de Tennis de table Canada en juin, explique Rémi Tremblay, directeur général de la Fédération de tennis de table du Québec. Ce n’était pas évident, car nous n’avions pas beaucoup de temps pour préparer tout ça.»

Il souligne toutefois l’apport du Club Réflexe Laval, organisateur principal de l’événement, qui a tout coordonné à l’aide de son excellent groupe de bénévoles.

Participants

Parmi les participants, notons la présence de Mo Zhang et Eugene Wang qui ont tous deux participé aux Jeux olympiques de Tokyo plus tôt cet été.

«Ça faisait quelque fois que Zhang ne venait pas, car elle avait d’autres compétitions, poursuit M. Tremblay. Elle devrait remporter le tournoi sans trop de difficulté, mais ce sera une belle occasion pour nos joueuses d’ici d’affronter une joueuse du top-50 mondial.»

Du côté lavallois, il recommande de surveiller le jeune Yohan Ouellet qui «fait partie du futur du tennis de table au Québec». Âgé de 11 ans, il évoluera dans la catégorie U-13. Raymond Zeng, huitième tête de série chez les moins de 19 ans, sera aussi à suivre tout au long du week-end.

Chez les filles lavalloises, ce sont les sœurs Clara et Éliana Magni qui retiennent l’attention dans la catégorie des moins de 15 ans. Cette dernière est déjà assurée de faire partie du tableau éliminatoire de la compétition.

Rappelons que le tournoi se déroule selon une formule de groupes. Les athlètes seront ensuite placés dans le tableau éliminatoire en fonction des résultats obtenus et tenteront de se frayer un chemin jusqu’à la grande finale.

Post-pandémie

Avant le début de la pandémie de la COVID-19, le tennis de table était de plus en plus populaire au Québec. Une moyenne de 300 jeunes participait à chacun des tournois organisés par la fédération québécoise. Le développement allait dans la bonne direction, particulièrement à Laval.

«Maintenant, c’est plus difficile, convient M. Tremblay. Depuis le retour, il y a beaucoup de travail à faire, particulièrement chez les jeunes. Les adultes sont revenus assez rapidement, mais la tranche d’âge des 10 à 16 ans est en baisse dans tous nos clubs.»

Il espère que le retour des événements et la fin de la saison estivale seront ramener les jeunes sportifs dans les clubs intérieurs. L’arrivée de la 56e Finale des Jeux du Québec – Rivière-du-Loup 2022 pourrait aussi raviver la flamme chez certains.

Webdiffusion

Notons que le contexte sanitaire a forcé les organisateurs des Championnats canadiens de tennis de table à interdire la présence de spectateurs sur les lieux de compétition. Malgré tout, il est possible de suivre toute l’action du week-end à l’aide de trois caméras offrant la webdiffusion en direct sur la chaîne YouTube de Tennis de Table Canada.

L’une des caméras offre une vue sur l’ensemble de la salle, tandis que les deux autres se concentrent davantage sur les deux tables principales.

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page