Connectez-vous à nous
La capitaine Laurie St-Georges lors du Tournoi des cœurs Scotties 2021. (Photo gracieuseté)

Curling

Laurie St-Georges et son équipe prêtes pour le Tournoi des cœurs

L’équipe Laurie St-Georges représentera le Québec pour une deuxième année de suite au Championnat national de curling féminin qui se déroulera du 28 janvier au 6 février à Thunder Bay, en Ontario.

Comme le championnat provincial a été annulé en raison de la pandémie de la COVID-19, les Lavalloises ont obtenu leur qualification en étant choisies, le 7 janvier, par le conseil d’administration de Curling Québec pour représenter la province.

«C’est sûr qu’on ne s’attendait pas nécessairement à ça, note la capitaine Laurie St-Georges. On avait espoir de jouer le provincial. […] On le voit du bon côté en se disant qu’on a encore la chance de participer au Tournoi des cœurs Scotties et je crois que c’est là-dessus qu’on veut mettre le focus.»

En 2021, l’équipe de Laval-sur-le-Lac était parvenue à se qualifier pour le groupe de championnat en vertu de leur fiche de 6-2 obtenue lors du tour préliminaire. Elles ont finalement terminé le tournoi en septième position, soit la meilleure performance québécoise depuis 2017.

«Nos attentes sont plus reliées à notre équipe, poursuit St-Georges qui ne veut pas se mettre de pression inutile. On a vraiment hâte de jouer, de se retrouver dans une atmosphère de compétition. Il y a de super bonnes équipes, donc on ne sait jamais ce qui peut arriver. On croit en nos capacités.»

Mesures sanitaires

Pour le moment, les organisateurs du tournoi n’ont pas encore déposé les protocoles sanitaires finaux qui seront en vigueur tout au long de la compétition. Ils attendent de voir l’évolution de la situation, si bien qu’il est encore envisagé d’accueillir des spectateurs. Quant à la formation lavalloise, elle se prépare à toute éventualité.

«On se fera tester avant de partir et une fois qu’on va arriver là-bas aussi, précise Laurie St-Georges. Nous y allons avec cinq joueuses, donc, si l’une d’entre nous est infectée avant de partir, on va devoir y aller sans elle.»

L’expérience de 2021 permet néanmoins d’être en terrain connu.

«Nous sommes plus familières avec l’atmosphère du Tournoi des cœurs, ajoute la capitaine de l’équipe. On a déjà porté les couleurs du Québec. Ça nous enlève la pression de la première fois. Je pense que ça va être à notre avantage, mais c’est sûr que les autres équipes nous connaissent un peu plus maintenant.»

Tissées serrées

Selon Laurie St-Georges, le sentiment d’unité est l’une des grandes forces de son équipe. Elle évolue avec ses coéquipières depuis les rangs juniors et considère son groupe comme une famille.

La formation comprend sa petite sœur Cynthia St-Georges, ainsi qu’Emily Riley , Hailey Armstrong et Alanna Routledge. Son père Michel St-Georges demeure l’entraîneur de l’équipe. Ensemble, elles se sont également surnommées les Rock Stars pour ne pas être «juste une équipe avec mon nom dessus», explique Laurie.

L’équipe Laurie St-Georges, surnommée les Rock Stars, qui représentera le Québec au Championnat canadien de curling féminin 2022. (Photo gracieuseté)

«On a une super bonne chimie, assure la capitaine lavalloise. On se connaît depuis longtemps et on sait comment les autres agissent, comment parler entre nous. On est vraiment une petite famille et je trouve ça magnifique qu’on puisse créer des liens comme ça.»

Questionnée au sujet de sa personnification d’Elsa du film La Reine des neiges en 2021, Laurie St-Georges dit ne pas prévoir répéter l’expérience cette année.

«C’était le fun, mais les gens sous-estiment à quel point c’est dur pour les cheveux que d’avoir cette couleur. Je veux aussi qu’ils voient un autre côté de moi. Je ne suis pas une princesse dans la vie et je travaille pour ce que je veux. À la limite, on peut dire que je ressemble plus à sa sœur Anna maintenant», conclut-elle en riant.

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page