Connectez-vous à nous

Lancement de la Tournée du Rocket

lidl opening times today

Rocket de Laval

Lancement de la Tournée du Rocket

ACTIVITÉS. L’organisation du Rocket de Laval a décidé de se rapprocher encore plus de la communauté en organisant quelques activités au cours des prochaines semaines.

Commentaires

Vincent Lucier, président de l’amphithéâtre de la Place Bell, a indiqué qu’un concours a pris son envol pour le lancement de la Tournée du Rocket qui vise les six associations du hockey mineur lavallois (Delta, Express, Monteuil, Laval-Est, Laval-Nord et hockey féminin). Ce concours s’adresse aux formations des catégories novice à bantam.

Une équipe par organisation aura la chance de gagner une pratique avec des joueurs et entraîneurs du Rocket au cours de la prochaine saison. Ils auront une occasion unique de partager la glace, de recevoir des conseils et de vivre leur passion aux côtés de joueurs professionnels le temps d’une séance d’entraînement.

«Cela permettra aux jeunes hockeyeurs de se rapprocher de notre équipe, explique M. Lucier. Les inscriptions se tiendront jusqu’au 20 décembre sur notre site Web au rocketlaval.com.»

Notons que les joueurs de la formation pee-wee relève de Laval ont récemment eu la chance de pratiquer en compagnie de deux porte-couleurs du Rocket, Kyle Baun et Stephan Leblanc.

Autres activités

Outre la Tournée, une collecte de denrées alimentaires non périssables aura lieu lors de la rencontre du 6 décembre. Les spectateurs sont invités à apporter les denrées qui seront remises au Centre de bénévolat et moisson Laval. Deux jours plus tard, le Rocket invite les partisans à apporter des toutous afin de participer à l’événement Teddy Bear Toss en collaboration avec le Service de police de Laval. Les gens pourront lancer les toutous lors du premier but et les peluches ramassées seront remises aux enfants démunis et malades.

«Ces événements mettront de l’ambiance à la Place Bell, insiste M. Lucier. Le Teddy Bear Toss est très ancré dans la Ligue américaine.»

Bilan

M. Lucier dresse un bilan positif des premiers mois de la Place Bell. Il apprécie que les gens aient embarqué dans l’aventure du Rocket. «Nous avons une moyenne de 6000 spectateurs à nos matchs depuis le début de la saison, affirme-t-il. Les partisans apprécient la qualité de la Place Bell. Ils nous disent aimer le spectacle sur la glace. C’est rassurant de voir des visages qui reviennent de match en match.»

Il admet que le succès au guichet va au-delà des attentes. «Nous savons que fidéliser nos partisans est un processus qui se fait à long terme. Le son de cloche que nous avons est incroyable. Nos partisans sont conscients qu’ils voient du hockey de qualité, les futurs joueurs du Canadien de Montréal.»

Aucun problème de stationnement

Si des gens étaient inquiets du manque de stationnement, M. Lucier mentionne qu’il n’y a aucun problème en ce sens à la Place Bell. «Le stationnement n’est pas plein», indique-t-il. Il croit que les différentes options comme les services de navettes et la gratuité du du transport (autobus) ne causent pas de problème de stationnement anticipé par certains.

Enfin, M. Lucier se réjouit quand un des joueurs du Rocket est rappelé par le Canadien de Montréal. «Je ne peux qu’applaudir le succès de nos joueurs. Dans la Ligue américaine, nous devons vivre avec ce mouvement de personnel.»

        

 

Vincent Lucier, président de l’amphithéâtre de la Place Bell, a indiqué qu’un concours a pris son envol pour le lancement de la Tournée du Rocket qui vise les six associations du hockey mineur lavallois (Delta, Express, Monteuil, Laval-Est, Laval-Nord et hockey féminin). Ce concours s’adresse aux formations des catégories novice à bantam.

Une équipe par organisation aura la chance de gagner une pratique avec des joueurs et entraîneurs du Rocket au cours de la prochaine saison. Ils auront une occasion unique de partager la glace, de recevoir des conseils et de vivre leur passion aux côtés de joueurs professionnels le temps d’une séance d’entraînement.

«Cela permettra aux jeunes hockeyeurs de se rapprocher de notre équipe, explique M. Lucier. Les inscriptions se tiendront jusqu’au 20 décembre sur notre site Web au rocketlaval.com.»

Notons que les joueurs de la formation pee-wee relève de Laval ont récemment eu la chance de pratiquer en compagnie de deux porte-couleurs du Rocket, Kyle Baun et Stephan Leblanc.

Autres activités

Outre la Tournée, une collecte de denrées alimentaires non périssables aura lieu lors de la rencontre du 6 décembre. Les spectateurs sont invités à apporter les denrées qui seront remises au Centre de bénévolat et moisson Laval. Deux jours plus tard, le Rocket invite les partisans à apporter des toutous afin de participer à l’événement Teddy Bear Toss en collaboration avec le Service de police de Laval. Les gens pourront lancer les toutous lors du premier but et les peluches ramassées seront remises aux enfants démunis et malades.

«Ces événements mettront de l’ambiance à la Place Bell, insiste M. Lucier. Le Teddy Bear Toss est très ancré dans la Ligue américaine.»

Bilan

M. Lucier dresse un bilan positif des premiers mois de la Place Bell. Il apprécie que les gens aient embarqué dans l’aventure du Rocket. «Nous avons une moyenne de 6000 spectateurs à nos matchs depuis le début de la saison, affirme-t-il. Les partisans apprécient la qualité de la Place Bell. Ils nous disent aimer le spectacle sur la glace. C’est rassurant de voir des visages qui reviennent de match en match.»

Il admet que le succès au guichet va au-delà des attentes. «Nous savons que fidéliser nos partisans est un processus qui se fait à long terme. Le son de cloche que nous avons est incroyable. Nos partisans sont conscients qu’ils voient du hockey de qualité, les futurs joueurs du Canadien de Montréal.»

Aucun problème de stationnement

Si des gens étaient inquiets du manque de stationnement, M. Lucier mentionne qu’il n’y a aucun problème en ce sens à la Place Bell. «Le stationnement n’est pas plein», indique-t-il. Il croit que les différentes options comme les services de navettes et la gratuité du du transport (autobus) ne causent pas de problème de stationnement anticipé par certains.

Enfin, M. Lucier se réjouit quand un des joueurs du Rocket est rappelé par le Canadien de Montréal. «Je ne peux qu’applaudir le succès de nos joueurs. Dans la Ligue américaine, nous devons vivre avec ce mouvement de personnel.»

        

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Rocket de Laval

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page