Connectez-vous à nous

La Ville parée pour la crue printanière

Actualités

La Ville parée pour la crue printanière

PLANIFICATION. L’administration municipale dévoile un plan d’action optimisé en prévision de la crue printanière.

Commentaires

«À la suite des inondations sans précédent vécues en 2017, la Ville change certaines de ses pratiques», explique le maire Marc Demers dans un communiqué publié le 14 mars.

Sacs de sable

La Ville propose, entre autres, une approche de livraison systématique de sacs de sable dans les zones les plus vulnérables.

Concrètement, il est prévu que les citoyens reçoivent leurs sacs une semaine avant l’hypothèse d’une inondation dans leur secteur.

Planification

En matière de planification, la plaine inondable de même que les sites sensibles en bordure des rivières des Prairies et des Mille Îles ont été découpés en sous-secteurs (A-B-C-D) question de faciliter les opérations en cas de débordement.

Également, afin d’anticiper les mesures à prendre, les autorités municipales travaillent à intégrer dans leur modèle de simulation des données prévisionnelles et en temps réel sur les crues et leurs conséquences.

Responsable des dossiers liés à la sécurité publique et civile au comité exécutif, Sandra Desmeules rappelle que «la gestion de l’impact des crues est un travail collectif» et qu’en ce sens, il est de la responsabilité des citoyens vivant en zone inondable «de nous rapporter toute situation nécessitant une intervention rapide».

Vigie

Sous la gouverne de la Division de la sécurité civile du Service de police, la vigie saisonnière débutait incidemment ce jeudi matin.

Depuis 2006, la surveillance de la plaine inondable est notamment assurée par 14 stations télémétriques installées à des endroits stratégiques sur le pourtour de l’île Jésus.

Calibrées avec les seuils historiques d’inondation des principales zones touchées, ces stations permettent de suivre l’évolution des niveaux d’eau et d’identifier rapidement trois niveaux d’alerte.

Par ailleurs, l’expertise de la firme Hydro Météo est toujours mise à contribution pour la surveillance des rivières et des bassins en amont, et ce, depuis 2005.

Rappel aux citoyens

Il est fortement recommandé aux Lavallois de s’inscrire à www.abonnement.laval.ca afin d’être rapidement avisés de toutes situations d’urgence et de consulter sur le site de la Ville les consignes à suivre pour se préparer en cas d’inondation.

Parmi celles-ci, on fait valoir l’importance de toujours vérifier le bon fonctionnement de la pompe d’évacuation (la pompe de puisard), disposer d’une trousse d’urgence à la maison pour subvenir aux besoins de la famille pendant 72 heures, monter à l’étage supérieur les objets qui se trouvent au sous-sol ou au rez-de-chaussée, protéger les entrées du bâtiment (portes, fenêtres, garage) au moyen d’une digue faite de sacs de sable et informer la Ville de toute situation préoccupante en téléphonant au 311.

«À la suite des inondations sans précédent vécues en 2017, la Ville change certaines de ses pratiques», explique le maire Marc Demers dans un communiqué publié le 14 mars.

Sacs de sable

La Ville propose, entre autres, une approche de livraison systématique de sacs de sable dans les zones les plus vulnérables.

Concrètement, il est prévu que les citoyens reçoivent leurs sacs une semaine avant l’hypothèse d’une inondation dans leur secteur.

Planification

En matière de planification, la plaine inondable de même que les sites sensibles en bordure des rivières des Prairies et des Mille Îles ont été découpés en sous-secteurs (A-B-C-D) question de faciliter les opérations en cas de débordement.

Également, afin d’anticiper les mesures à prendre, les autorités municipales travaillent à intégrer dans leur modèle de simulation des données prévisionnelles et en temps réel sur les crues et leurs conséquences.

Responsable des dossiers liés à la sécurité publique et civile au comité exécutif, Sandra Desmeules rappelle que «la gestion de l’impact des crues est un travail collectif» et qu’en ce sens, il est de la responsabilité des citoyens vivant en zone inondable «de nous rapporter toute situation nécessitant une intervention rapide».

Vigie

Sous la gouverne de la Division de la sécurité civile du Service de police, la vigie saisonnière débutait incidemment ce jeudi matin.

Depuis 2006, la surveillance de la plaine inondable est notamment assurée par 14 stations télémétriques installées à des endroits stratégiques sur le pourtour de l’île Jésus.

Calibrées avec les seuils historiques d’inondation des principales zones touchées, ces stations permettent de suivre l’évolution des niveaux d’eau et d’identifier rapidement trois niveaux d’alerte.

Par ailleurs, l’expertise de la firme Hydro Météo est toujours mise à contribution pour la surveillance des rivières et des bassins en amont, et ce, depuis 2005.

Rappel aux citoyens

Il est fortement recommandé aux Lavallois de s’inscrire à www.abonnement.laval.ca afin d’être rapidement avisés de toutes situations d’urgence et de consulter sur le site de la Ville les consignes à suivre pour se préparer en cas d’inondation.

Parmi celles-ci, on fait valoir l’importance de toujours vérifier le bon fonctionnement de la pompe d’évacuation (la pompe de puisard), disposer d’une trousse d’urgence à la maison pour subvenir aux besoins de la famille pendant 72 heures, monter à l’étage supérieur les objets qui se trouvent au sous-sol ou au rez-de-chaussée, protéger les entrées du bâtiment (portes, fenêtres, garage) au moyen d’une digue faite de sacs de sable et informer la Ville de toute situation préoccupante en téléphonant au 311.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page