Connectez-vous à nous

La troupe Les 1001 Scènes danse le mambo à l’italienne

lidl opening times today

Culture

La troupe Les 1001 Scènes danse le mambo à l’italienne

THÉÂTRE. Autant le grand écran que la scène ont servi l’humour et l’invitation à la tolérance que représente la pièce Mambo Italiano, écrite par le dramaturge italo-montréalais Steve Gallucio et portée sur les planches par la troupe lavalloise Les 1001 Scènes.

Commentaires

Culminant dans un repas animé ente deux familles italiennes dont les mères sont les meilleures amies du monde, l’action porte sur la sortie du placard d’homosexuels aux prises avec le poids culturel des traditions.

Quand Gino et Maria se réjouissent d’apprendre que leur fils Angelo est amoureux et qu’il file le parfait bonheur en couple, leur surprise est totale quand ils apprennent la vérité. On ne parle pas ici d’une bonne jeune fille élevée dans les pâtes et chansons napolitaines, mais plutôt de… Nino. Un autre homme.

«Angelo sort du placard parce qu’il veut absolument que sa mère sache qu’il est gai avant sa mort, de poursuivre Gisèle Milot, comédienne et fondatrice de la troupe Les 1001 Scènes. Il en a assez du jeu de cachette qui l’accable, quitte à provoquer le scandale.»

Les deux familles partiront alors en guerre afin de ramener leurs deux garçons dans le «droit chemin». Ils devront se montrer fort dans la tempête nourrie notamment par l’apparition des charmes de la voluptueuse Pina.

Michel Tremblay signe l’adaptation québécoise de l’œuvre créée au début des années 2000.

Drôle et émouvant

Quand Gilles Côté et Gisèle Milot se sont installés à la Bibliothèque et Archives nationales du Québec, à Montréal, afin de trouver une deuxième production pour leur organisme, le choix n’a pas été très long.

«Dès la première lecture de Mambo Italiano, on s’est mis à rire et travailler notre accent, relate Mme Milot. Les personnages sont colorés et il y a une immense tendresse. C’est un excellent enchaînement de scènes avec de nombreux éléments de surprise.»

L’humour passe beaucoup par le caractère opposé du couple principal de protagonistes. Si le mari se permet de faire l’homme macho à l’extérieur, il en va tout autrement dans la maison où la mama le mène par le bout du nez.

Travail de justesse

À la mise en scène, Philippe Albert a beaucoup travaillé l’écoute et la communication.

«Il nous a demandé de sortir de notre personnalité pour rentrer dans la peau de nos personnages, sans oublier d’aller dans les restos italiens et s’imprégner de cet univers dans notre quotidien», de souligner Gisèle Milot.

François Cellier, Bernard Reid, Isabelle Cardin, Diane Boivin, Ghislaine Champagne et Raphaëlle Séguin complètent la distribution.

La troupe de théâtre Les 1001 Scènes présente «Mambo Italiano», de Steve Gallucio, adaptation de Michel Tremblay, mise en scène de Philippe Albert, les 6, 7, 13 et 14 mai, à 20h, ainsi que les 8 et 15 mai, à 14h, au Théâtre de la Grangerit (5475, boulevard Saint-Martin Ouest). Information: 450 598-1348.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page