Connectez-vous à nous
lidl opening times today

Économie

La transformation numérique au cœur des priorités

La Grande rencontre IMPACT économique du 24 septembre avait, entre autres, pour objectif de sonder la communauté d’affaires et valider les grandes orientations devant jalonner le premier Plan quinquennal de développement économique stratégique, attendu à Laval en janvier prochain.

«Trois priorités sont ressorties durant les ateliers, dont la transformation numérique», résume la directrice du Service du développement économique, Lidia Divry.

Voilà une réponse directe à la pandémie et la preuve que «la crise sanitaire est devenue une opportunité pour tous les acteurs économiques de Laval», explique-t-elle.

En fait, la COVID-19 a suscité un sentiment d’urgence et accéléré certaines tendances qui tardaient à s’incarner dans les organisations.

«L’an passé, les entreprises n’étaient pas là, car elles ne sentaient pas l’urgence de le faire. Aujourd’hui, c’est la plus grande priorité», poursuit-elle en rappelant le virage majeur vers le télétravail et les différentes plateformes de communication à distance qui s’est improvisé au printemps dernier.

Or, cette intégration des nouvelles technologies numériques, qui couvrent également l’automatisation, est ciblée dans le premier des quatre axes d’intervention du futur plan stratégique qui prévoit «accompagner les entreprises face aux nouveaux paradigmes économiques».

Maillage

L’exercice de validation a également permis de confirmer l’axe visant à «bonifier l’écosystème lavallois innovant, compétitif et productif» pour aider les entreprises à se repositionner dans la nouvelle réalité de l’après-COVID-19.

L’importance accordée aux «partenariats» et à la «collaboration réinventée» par les participants aux différents ateliers n’a pas échappé à Mme Divry.

«C’est exactement dans la direction où on s’en va, a-t-elle réagi en visioconférence, ajoutant que cela collait à l’esprit du concept d’écosystème qu’elle veut mousser. C’est comme ça qu’il faut travailler dans le futur. On ne peut pas avoir réponse à tout».

À cet égard, elle a évoqué le programme de fidélisation api, une application technologique nouvellement créée qui est à se déployer dans le secteur du commerce de détail lavallois.

Une approche dont l’ensemble des acteurs économiques doit s’inspirer pour accélérer l’intégration des technologies, a insisté cette ex-présidente-directrice générale de TechnoMontréal, la grappe des technologies de l’information et des communications du grand Montréal.

Enfin, le plan de développement économique stratégique reposera sur deux autres grands axes d’intervention qui consisteront à mettre en place des mesures pour «attirer, développer et retenir le talent» et «améliorer et promouvoir l’attractivité du territoire».

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page