Connectez-vous à nous

La structure gonflable répond aux attentes

Sports

La structure gonflable répond aux attentes

Selon le président de la corporation Complexe Multi-Sports de Laval, Pierre Marchand, la structure gonflable, qui a été aménagée au-dessus du terrain à surface synthétique numéro 2 du Complexe sportif Bois-de-Boulogne, répond réellement aux attentes.

Commentaires

«Nous sommes complets à 90%, sept jours par semaine. Aucun doute que nous répondons à la demande et aux attentes. Notre membership progresse tout le temps. Plus nous avons des installations convenables, plus les jeunes veulent jouer au soccer intérieur», admet Pierre Marchand. «Nous avons 12 000 joueurs l’été et nous arrivons à satisfaire 2000 joueurs en hiver. Nous savions que les besoins étaient là», ajoute-t-il.

Le 17 septembre, le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec, la ville de Laval ainsi que la corporation du Complexe Multi-Sports de Laval avaient annoncé des travaux de plus de 1 531 500$ pour la construction d’une structure gonflable au Centre sportif Bois-de-Boulogne. Pierre Marchand affirme que les coûts des travaux ont été respectés pour cette deuxième phase du projet du Complexe sportif Bois-de-Boulogne.

Cet investissement majeur, dans le cadre de ce programme provincial de soutien aux installations sportives et récréatives, porte le nombre de surfaces synthétiques disponibles pour l’hiver 2007-2008 à sept (7). «Ça fait du Complexe, celui ayant le plus de terrains à offrir aux adeptes du sport», précise le grand manitou du projet du Complexe Multi-Sports de Laval.

La structure, d’une dimension de 71 m X 111 m, accueille principalement des activités de soccer (entraînement et écoles de soccer) à 90%. On y a aménagé quatre terrains. On y retrouve aussi du touch-football et une activité sportive de Frisbee, qui se veut un heureux mélange de soccer, basket-ball et de football.

Léger retard 2 :L’ouverture officielle du nouveau site était prévue le 7 janvier. Toutefois, l’ouverture s’est déroulée une semaine plus tard, soit le 14 janvier, en raison du retard du manufacturier. Le montage de la structure s’est déroulé sur quatre jours. Ce léger retard n’a causé aucun désagrément. Pelletage supplémentaire

Les rigueurs de l’hiver n’ont pas épargné les Québécois, ni les Lavallois. Les 20 centimètres de neige tombés, mercredi dernier, sur la métropole ont porté le total des précipitations à 262 cm depuis le début de l’hiver, fracassant une marque vieille de 61 ans. La nouvelle structure n’y échappe pas. «Il y a eu beaucoup de pelletage. C’est comme un abri pour une automobile, il faut dégager les rebords à chaque tempête de neige», soutient-il. «C’est notre première expérience en ce sens et nous sommes servis à souhait avec toute la neige tombée. C’est beaucoup plus que prévu. Nous n’avions pas de budget ferme, mais il faudra remédier à la situation. Mais, ce n’est pas inquiétant», enchaîne-t-il.

Cette nouvelle structure permet à des milliers de joueuses et joueurs de soccer de poursuivre leur sport en hiver. «Nous jouons douze mois par année. Cette structure double l’accès intérieur pour nos équipes de soccer en hiver», souligne le président de l’Association régionale de soccer (ARS) de Laval, Pierre Marchand.

La structure gonflable se veut temporaire. Elle sera retirée le 1er mai. Un entrepôt a d’ailleurs été prévu pour accueillir les pièces de la structure.

Une troisième phase

La prochaine phase du projet du Complexe sportif Bois-de-Boulogne sera l’aménagement d’estrades pouvant accueillir entre 3000 et 5000 spectateurs. Aucun échéancier n’a été décidé.

Du nouveau à Val-des-arbres

Par ailleurs, la Ville a accordé une subvention non-récurrente de 10 000$ à Sports Laval afin d’appuyer l’organisme dans le développement d’un concept novateur d’aménagement et d’utilisation de l’aile vouée à la clientèle adolescente du Centre sportif Val-des-Arbres. Dans un avenir rapproché, les locaux destinés aux adolescents seraient situés dans l’aile présentement attitrée au soccer. Celle-ci serait possiblement libérée dès l’an prochain, alors que la structure gonflable accueillerait les équipes de soccer. «Nous étudions la possibilité que le Centre sportif Val-des-Arbres aient une nouvelle vocation. Le soccer pourrait déménager ses pénates et tout le soccer se retrouverait au Complexe sportif Bois-de-Boulogne», a conclu Pierre Marchand.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page