Connectez-vous à nous

La région du Grand Montréal désignée zone franche

lidl opening times today

Actualités

La région du Grand Montréal désignée zone franche

Annonce électoraliste ou pas, la désignation du territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) au rang de «Centre zone franche» a été accueillie avec enthousiasme à Laval.

Le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, en a fait l’annonce en présence de l’équipe de CargoM, la Grappe métropolitaine de logistique et transport de marchandises de Montréal, la semaine dernière.

«L’attraction d’investissements et le développement des marchés d’exportation découlant des avantages des programmes de zone franche contribuent à favoriser la croissance de nos entreprises, de l’emploi et, ultimement, la croissance économique de la région de Laval» – Cabinet du maire

Réaction politique

Au cabinet du maire Marc Demers, on affirme que l’obtention d’un tel statut fiscal permettra à Laval de bénéficier d’un meilleur rayonnement international et augmenter son attractivité auprès d’investisseurs étrangers tout en réaffirmant la position de leader du Grand Montréal comme porte d’entrée du marché nord-américain.

«Les programmes du gouvernement contribuent à une plus grande compétitivité de nos entreprises parce qu’ils permettent dans bien des cas une réduction des coûts d’exploitation, une amélioration des flux de trésorerie et un accroissement de la capacité concurrentielle à l’échelle internationale», fait-on valoir, ajoutant que «ces programmes peuvent aussi favoriser des nouvelles opportunités pour rejoindre les marchés mondiaux».

Milieu d’affaires

Même son de cloche du côté de la Chambre de commerce et d’industrie de Laval.

Son président Daniel Leclair y voit «une très bonne nouvelle» pour les entreprises liées à l’industrie de la logistique et du transport de même que celles qui traitent à l’étranger. «La simplification des processus et l’accès aux programmes fédéraux liés aux zones franches contribuent à accroître la compétitivité de nos membres, dit-il, citant, entres autres avantages, une gestion des liquidités plus efficace pour les PME qui verront leur fardeau de taxation post-exportation et pré-importation allégé.

Incidemment, une Zone Franche est un espace délimité où l’achat ou l’importation de matières premières, intrants ou produits finis sont officiellement admissibles à une exonération de droits de douane et de taxes.

Guichet unique

Treizième «Centre zone franche» au pays et 2e au Québec après la Vieille Capitale, la région métropolitaine de Montréal obtient ainsi un guichet unique d’information et de sensibilisation sur les programmes fédéraux dont hérite CargoM.

Cela «va permettre d’augmenter l’accès des entreprises lavalloises à ces programmes qui sont parfois peu connus d’elles», explique la porte-parole du cabinet du maire Demers, Valérie Sauvé.

Par ailleurs, celle-ci informe au passage que le Service du développement économique de la Ville de Laval est parfaitement habilité à informer les entrepreneurs d’ici des mesures et exemptions auxquelles ils ont droit, ce qu’il fait déjà en sa qualité d’organisme régional de promotion des exportations (ORPEX) en guidant et accompagnant les gens d’affaires à travers les dédales des différents programmes gouvernementaux.

«Donc, pour nous, il n’y a pas d’intégration à faire, poursuit Mme Sauvé. Les entreprises lavalloises qui désirent s’informer des programmes apparentés aux zones franches peuvent maintenant simplement communiquer avec CargoM ou, comme d’habitude, communiquer avec le service d’ORPEX de la Ville de Laval.»

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page