Connectez-vous à nous

La poète Nancy R. Lange publie “Par la fenêtre”

lidl opening times today

Culture

La poète Nancy R. Lange publie “Par la fenêtre”

La poète Nancy R. Lange lance son récit poétique Par la fenêtre qui met en scène pendant 56 pages la mère, le père et l’adolescente, chacun en quête d’identité dans une relation belle et complexe. C’est son onzième ouvrage; il s’adresse aux jeunes comme aux adultes.

Une thématique importante de l’œuvre de Lange touche «la recherche d’une identité personnelle, hors des normes habituelles qu’on impose aux filles dès l’enfance».

Dans ce nouveau livre, elle suit la voie tracée par le précédent, Elle est un parc abandonné et “plonge au cœur d’un dilemme que chaque personnage vient mettre en lumière”:

J’ai aménagé un autel.  J’ai laissé des offrandes de plats succulents et de gestes gratuits sur le comptoir de la cuisine.  L’adolescente viendra peut-être y grappiller quelque chose en mon absence quand la faim se fera pressante.  Je ne sais pas de quelle façon je serai lue.”

Le scénario se déroule comme un “théâtre d’ombres”, c’est-à-dire que la lumière côtoie l’obscurité.

Dans le premier poème, la narratrice annonce sa démarche:

Vient-on un jour à bout du sentiment de n’avoir aucune valeur? Immobile, la
main droite posée sur la main gauche, j’attends le signal. Recroquevillé au fond de la berceuse, mon souffle prend son élan et saute par la fenêtre.”

L’éditeur commente: “En une série de tableaux parfois surréalistes, Par la fenêtre met en scène le deuil de la proximité et le parcours des trois membres d’une famille au moment de l’adolescence de la fille”.

La famille et les mines

Le livre explore aussi la relation entre la famille et son environnement, avec en arrière-plan les minières et les gazières.

“Les nouvelles d’ailleurs déferlent vers nous, lèchent la rive au bout de notre terrain avec de petits lapements de chien. Le temps se couvre, l’ailleurs se découvre. Le vent du nord nous apporte la rumeur des mines. Tout ce qu’on a tiré de la terre sans précaution nous atteint.”

Ce rapprochement entre les personnages de la mère, de la fille et de l’adolescente suscite la réflexion en révélant leurs parcours de vie. À la fois séparés et ensemble, ils révèlent des événements et des choix qui permettront de comprendre et d’évoluer dans la vie.

La poète Nancy R. Lange vit dans le quartier Sainte-Rose. Ancienne scripteure à Radio-Canada, elle a publié dans de nombreuses revues et compte plusieurs collaborations avec des créateurs en arts visuels, des peintres, photographes et d’autres artistes.

Certaines œuvres sont exposées dans des musées au Québec et aux États-Unis. Elle a monté des spectacles avec des chorégraphes, des musiciens et des chanteurs.

Enfin, elle est la présidente de RAPPEL: Parole-Création, organisme lavallois qui fait la promotion d’auteurs et d’artistes dans une trentaine d’événements par année et qui s’implique dans la protection des milieux naturels.

Parmi les autres publications de Lange aux Écrits des Forges: Au seuil du bleu (2010), Halcon Hembra / Femelle faucon (2012), livre bilingue français et espagnol présentant la traduction de son premier recueil et Elle est un parc abandonné (2016).

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page