Connectez-vous à nous

La Maison de Ballet-Théâtre Reflet a 20 ans

Culture

La Maison de Ballet-Théâtre Reflet a 20 ans

C’est sous le signe de la liberté et de l’espace que la Maison de Ballet-Théâtre Reflet marquera son 20e anniversaire le dimanche 1er juin, à la Maison des arts de Laval.

Commentaires

Ce spectacle annuel intitulé Libre espace pour un 20e mettra en vedette plus de 100 danseurs âgés entre 3 et 45 ans, qui livreront 18 numéros hauts en couleur et dynamisme.

«Avec la danse, l’homme est libre de ses mouvements, de sa créativité et de son expression, exprime Francyne Themens, qui a fondé son école en 1994 dans Laval-des-Rapides, après avoir enseigné 10 ans aux Loisirs Saint-Claude. Je continue de montrer aux jeunes à prendre sa place, son espace, tout en respectant l’espace, la place, de l’autre. Faut y croire à la danse! C’est un exercice physique sain et une belle manière de toucher les émotions.»

Survol

Parmi les numéros qui ne manqueront pas de capter l’attention, mentionnons Liberté fragile, une chorégraphie de style contemporain signée par Marie Eve Mathieu-Themens, qui a utilisé deux chaises roulantes.

Le ballet Liberté d’expression comprendra 2 volets, l’un avec les 8-10 ans et l’autre avec les 13 ans et plus, dont la création a été collective, les jeunes ayant été invités à discuter, échanger et improviser leur gestuelle, question de stimuler leur créativité.

Avec 34 danseurs de 6 à 25 ans, le hip hop Liberté de danser, mis au point par Mélanie Themens et Stéphanie Gauvin, promet d’être spectaculaire à souhait, avant que le moderne Ma place à moi, avec la crème des interprètes de 15 à 20 ans, ne prenne le relais.

Mentionnons aussi la performance des «Rayons de soleil», cette classe de jeunes vivant avec une déficience intellectuelle, qui offrira une parodie de la série culte québécoise Unité 9.

Sans barrières

Formée auprès de mentors tels Francine Gélinas, et, surtout, Ludmila Chiriaeff, la fondatrice des Grands Ballets Canadiens, où elle a été admise avant de poursuivre de façon autodidacte, Francyne Themens se réjouit du succès obtenu cette année par la Maison de Ballet-Théâtre Reflet, après quelques années plus difficiles sur le plan du recrutement.

«Je veux continuer à favoriser la connaissance de la danse pour tous les milieux sociaux, dans un cadre professionnel. On a prouvé que l’on pouvait obtenir une bonne formation sans dépenser une fortune, en inculquant des valeurs fondamentales comme le respect et l’intégrité», affirme-t-elle, en saluant le soutien des anciens députés Alain Paquet et Léo Bureau-Blouin, qui lui ont prouvé tour à tour que l’amour de l’art, de la danse et des jeunes n’avait pas de ligne de parti.

La Maison de Ballet-Théâtre Reflet présente son spectacle annuel et souligne ses 20 ans le dimanche 1er juin, à 14h et à 19h30, à la Maison des arts de Laval (1395, boulevard de la Concorde Ouest). Information et réservations: 450 663-1668.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page