Connectez-vous à nous

La grève dans les CPE annulée

lidl opening times today

Actualités

La grève dans les CPE annulée

CONTRAT DE TRAVAIL. Les journées de grève prévues les 7 et 8 novembre dans les centres de la petite enfance (CPE) ont finalement été annulées, tard hier soir, grâce à une entente de principe mettant fin au conflit de travail, a fait savoir le Syndicat.

Commentaires

Le rassemblement qui était prévu devant l’Assemblée nationale ce mercredi a aussi été annulé. Les services éducatifs sont donc maintenus intégralement au grand bonheur des parents.

Entente de principe

:Les détails de l’entente de principe intervenue entre la FSSS-CSN et le ministère de la Famille ne seront pas divulgués. L’entente sera présentée aux délégués des syndicats des travailleuses en CPE le 14 novembre, en prévision de son éventuelle adoption. Aucun commentaire ni aucune entrevue ne seront accordés.

Une première journée de grève avait eu lieu le 30 octobre dernier. Après cette journée, le ministre de la Famille, Luc Fortin, avait invité les travailleuses syndiquées à revenir à la table de négociation et les pourparlers avaient repris.

Bonne nouvelle

Quelque 21 000 enfants à travers la province pourront donc bénéficier du service de garde. Le ministre Fortin s’est réjoui de l’annulation des journées de grève. «L’entente de principe conclue le 6 novembre est une bonne nouvelle pour toutes les parties et surtout pour les familles du Québec», a-t-il indiqué dans un communiqué.

En après-midi, le ministre avait déploré que la partie syndicale souhaitait aller de l’avant avec deux journées de grève. Selon lui, cette initiative n’était pas justifiée. «Notre négociateur me dit qu’il y a des points qui avancent à la table et que le ton est toujours positif. De notre côté, nous sommes toujours prêts à négocier.»

Le rassemblement qui était prévu devant l’Assemblée nationale ce mercredi a aussi été annulé. Les services éducatifs sont donc maintenus intégralement au grand bonheur des parents.

Entente de principe

:Les détails de l’entente de principe intervenue entre la FSSS-CSN et le ministère de la Famille ne seront pas divulgués. L’entente sera présentée aux délégués des syndicats des travailleuses en CPE le 14 novembre, en prévision de son éventuelle adoption. Aucun commentaire ni aucune entrevue ne seront accordés.

Une première journée de grève avait eu lieu le 30 octobre dernier. Après cette journée, le ministre de la Famille, Luc Fortin, avait invité les travailleuses syndiquées à revenir à la table de négociation et les pourparlers avaient repris.

Bonne nouvelle

Quelque 21 000 enfants à travers la province pourront donc bénéficier du service de garde. Le ministre Fortin s’est réjoui de l’annulation des journées de grève. «L’entente de principe conclue le 6 novembre est une bonne nouvelle pour toutes les parties et surtout pour les familles du Québec», a-t-il indiqué dans un communiqué.

En après-midi, le ministre avait déploré que la partie syndicale souhaitait aller de l’avant avec deux journées de grève. Selon lui, cette initiative n’était pas justifiée. «Notre négociateur me dit qu’il y a des points qui avancent à la table et que le ton est toujours positif. De notre côté, nous sommes toujours prêts à négocier.»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page