Connectez-vous à nous

La Fondation Léo Bureau-Blouin dévoile son comité consultatif

Actualités

La Fondation Léo Bureau-Blouin dévoile son comité consultatif

Le député de Laval-des-Rapides, Léo Bureau-Blouin, a dévoilé, le 10 février, la composition du comité consultatif de la fondation qui porte son nom.

Commentaires

Ce dévoilement arrive un an, pratiquement jour pour jour, après la nomination de l’ex-premier ministre Bernard Landry à la présidence de ce comité aviseur.

M. Landry, qui a également été député de Laval-des-Rapides dans les années 80, a assuré que le comité veillerait à ce «que les sommes que le député verse à sa fondation engendrent un maximum de retombées positives et concrètes pour les Lavallois».

Des gens engagés

Le président du comité sera secondé par Daniel Rousseau, président du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de Chomedey, Sylvie Lessard, directrice générale de la Rencontre Théâtre Ados, Denyse Blanchet, ex-directrice générale du Collège Montmorency, aujourd’hui à la retraite, et Yvon Hamel, président de la Table régionale de concertation des aînés de Laval.

«Je suis très fier d’être parvenu à rassembler tous ces gens d’une grande valeur autour d’une même table. Il s’agit d’individus très engagés dans la communauté lavalloise et ils bénéficient tous d’une influence notoire dans leur milieu respectif», a déclaré Léo Bureau-Blouin lors d’un point de presse tenu au café étudiant «Le Cafardeur», à Pont-Viau.

Incidemment, ce lieu de rencontre, visant à offrir aux jeunes de 14 à 17 ans des conditions favorables à la persévérance et au raccrochage scolaire, a ouvert ses portes, en septembre dernier, en partie grâce à un don versé par la Fondation Léo Bureau-Blouin à l’organisme responsable, Diapason-Jeunesse.

«L’importance que Léo accorde à la philanthropie est admirable et je suis ravi de constater que les 25 000 $ qu’il continuera de verser annuellement à sa fondation seront remis à des organismes de la circonscription de Laval-des-Rapides», a fait valoir le président du comité consultatif, Bernard Landry.

Durant la campagne électorale de 2012, M. Bureau-Blouin s’était engagé, une fois élu, à verser 25 % de son salaire de député à des organismes du comté.

Le 11 février 2013, cinq mois après son élection, le jeune député annonçait la création d’un fonds de dotation en partenariat avec la Fondation du Grand Montréal, un organisme de bienfaisance voué au mieux-être de la collectivité.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page