Connectez-vous à nous

La CSSWL déplore le projet de loi 86

Actualités

La CSSWL déplore le projet de loi 86

Jennifer Maccarone, présidente de la Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier (CSSWL), abonde dans le même sens que Mme Lortie, déplorant le projet de loi 86.

«Nous avons un Ministère déconnecté de la réalité et obsédé par les structures. Les changements proposés dans ce projet de loi menacent la réussite de nos élèves», a lancé Mme Maccarone lors d’un entretien téléphonique.

Mme Maccarone, qui est également présidente de l’Association des commissions scolaires anglophones du Québec (ACSAQ), a rappelé que la communauté anglophone vote davantage aux élections scolaires. D’ailleurs, 18 % des gens de la CSSWL ont voté lors de la dernière élection.

«Nous maintenons l’importance de la démocratie scolaire pour notre communauté minoritaire. Ceci est un droit que nous allons défendre pour la maintenir. Donnez la voix à la communauté et laissez la population décider», insiste-t-elle.

Elle propose de tenir un vote électronique ou le jumeler aux élections municipales. «Nous avons le support des municipalités, pourquoi ne pas tenir des élections en même temps que les Villes».

Autre texte à lire: Réforme de la gouvernance scolaire: la présidente de la CSDL est déçue.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page