Connectez-vous à nous

La CSDL serait en passe d’acquérir l’immeuble de Boehringer Ingelheim

Actualités

La CSDL serait en passe d’acquérir l’immeuble de Boehringer Ingelheim

EXCLUSIF. La Commission scolaire de Laval (CSDL) aurait déposé une offre d’achat à la pharmaceutique Boehringer Ingelheim Canada pour acquérir l’immeuble du 2100, rue Cunard, a appris d’une source digne de foi le Courrier Laval.

Commentaires

Selon nos informations, une entente de principe serait intervenue entre les parties et la transaction, qui s’élèverait entre 8 et 9 M$, en serait à l’étape de la vérification diligente.

À la Commission scolaire, on ne commente jamais les projets en démarchage.

«Dans certains cas, on a des engagements de confidentialité. Dans d’autres [cas], les démarches auprès du Ministère ne sont pas finalisées», justifie le secrétaire général et directeur des communications, Jean-Pierre Archambault, qui refuse d’infirmer ou confirmer l’information.

Quant à savoir si le conseil des commissaires avait adopté une quelconque résolution en lien avec l’édifice de la rue Cunard, M. Archambault répond: «Il n’y a pas de résolution que je suis en mesure publiquement de vous confirmer à ce moment-ci, que ce soit sur ce terrain ou d’autres terrains.»

Cela dit, il ne cache pas que la Commission scolaire «regarde différentes opportunités», rappelant les besoins en hausse au regard d’une clientèle en croissance constante.

Valeur au rôle

Situé au quadrant sud-est des autoroutes 440 et 15, ce bâtiment de trois étages abritait le centre de recherche canadien en virologie de Boehringer Ingelheim jusqu’à ce que la multinationale familiale allemande tire la plogue, au printemps 2013.

Il y a quelques années à peine, une équipe scientifique formée de quelque 200 cerveaux y travaillait à la découverte et la mise au point de médicaments pour le traitement de l’hépatite C et l’infection au VIH.

Évalué à 24,1 M$ au rôle d’évaluation foncière, cet immeuble doit 90 % de sa valeur au bâtiment qui y trône. Quant au terrain qui s’étend sur une superficie de plus de 400 000 pieds carrés au cœur même de la municipalité, la valeur au rôle s’établit à 2,5 M$.

Déserté depuis deux ans, cet immeuble pourrait ainsi devenir propriété de la Commission scolaire de Laval pour moins de 10 M$, si nos informations s’avèrent.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page