Connectez-vous à nous

La CSDL réaffirme sa vision sur l’éducation

Actualités

La CSDL réaffirme sa vision sur l’éducation

Avec la campagne électorale provinciale qui tire à sa fin, la Commission scolaire de Laval (CSDL) a annoncé ses attentes envers le prochain gouvernement), à la suite d’une rencontre avec les candidats de chacun des partis, le 19 septembre.

Cette dernière a présenté cinq grands thèmes soient la gouvernance, le financement, la gestion de la croissance de clientèle, l’école inclusive et la vision de l’école de demain, auxquels elle appose ses demandes formelles.

Gouvernance et financement

Suivant l’annonce de certains partis de réduire le nombre de commissions scolaires dans la province, la CSDL souhaite mettre fin au débat en mentionnant qu’elles sont de véritables représentantes de la population.

Considérant l’école publique comme une richesse québécoise, la Commission scolaire demande un financement adéquat des établissements, ajoutant que les sommes versées par le ministère ne devraient pas venir avec une obligation de dépense dans un secteur précis. «[Nous] souhait[ons] obtenir une plus grande latitude afin que les écoles puissent disposer des sommes allouées en fonction des réalités particulières de leur milieu», peut-on lire dans le communiqué.

Gestion de la clientèle

Provenant principalement de l’immigration, la population étudiante sur l’île Jesus augmente constamment. Ce faisant, la CSDL prévoit devoir construire l’équivalent de 11 nouvelles écoles primaires au cours des prochaines années. «[Nous] souhait[ons] obtenir du financement du gouvernement pour acquérir des terrains», mentionne la Commission scolaire de Laval.

L’institution lavalloise remet sur la table la pénurie de main-d’œuvre dans plusieurs corps d’emploi. «[Nous] demand[ons] que cette réalité soit considérée dans la mise en place de mesures ou d’initiatives», explique-t-elle. Cette dernière souligne aussi la hausse d’élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation, ce qui nécessite un meilleur financement.

École de demain

La CSDL a tenu plusieurs conversations publiques sur l’école lavalloise de demain. À la suite de ces rencontres, l’institution demande au gouvernement d’encourager les initiatives qui placent les classes au centre des quartiers lavallois.

Cette dernière veut voir naître des lieux où la verdure, luminosité, technologie et culture ont leur place.

Commentaires

Journaliste aux sports et à l'éducation, nstgermain@2m.media , 450-667-4360 poste : 3530

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page