Connectez-vous à nous

La Coopérative de soutien à domicile voit grand

lidl opening times today

Actualités

La Coopérative de soutien à domicile voit grand

CROISSANCE. La Coopérative de soutien à domicile de Laval inaugurait, le 3 février, sa nouvelle place d’affaires sur le terrain du Centre jeunesse de Laval.

Commentaires

Parmi les doyennes du réseau des 102 entreprises d’économie sociale en aide à domicile du Québec, la coop lavalloise a investi dans ce projet ses économies des 20 dernières années, soit 1,5 M$ explique sa directrice générale, Manon Loranger.

«On se restructure. Les besoins sont là», affirme-t-elle.

Trois fois plus vastes que l’espace qu’elle occupait au Centre jeunesse, les nouveaux locaux couvrent une superficie de 7250 pieds carrés sur 2 étages, où sont aménagés des salles de formation dont un appartement témoin reconstituant le milieu de vie de la clientèle que dessert la coopérative.

Ce nouvel environnement permettra de former du personnel compétent pour répondre aux besoins des Lavallois et aux attentes du réseau de la santé et des services sociaux, se réjouit Mme Loranger, saluant au passage la générosité du Centre jeunesse de Laval qui prête gracieusement à sa coopérative le terrain en bail emphytéotique d’une durée de 25 ans.

Croissance

Ces nouveaux locaux soutiendront la croissance de la coopérative pour les 25 années à venir, assure la principale intéressée.

Celle-ci prévoit tripler ses effectifs et son membership d’ici seulement cinq ans. La coopérative emploie actuellement 200 personnes, qui desservent 3000 clients en perte d’autonomie pour la plupart, et compte 5500 membres.

Annuellement, ce n’est pas moins de 200 000 heures de service que cette coopérative d’usagers dispense auprès de sa clientèle.

Fondée en 1995 sous l’impulsion des 4 CLSC de Laval, cette organisation a bouclé la dernière année avec un chiffre d’affaires de 5,3 M$.

«La Coopérative de Laval n’est pas juste une doyenne, mais une leader au Québec», a déclaré le directeur général de la Fédération des coopératives de services à domicile et de santé du Québec (FCSDSQ), Benoît Caron.

Clientèle

Mme Loranger souligne que 6 usagers sur 10 ont des revenus inférieurs à 17 000 $ par année et que plus de 70 % de la clientèle est âgée de 65 ans et plus.

«Le client-type est une femme âgée de 82 ans, vivant seule en appartement et aux prises avec une perte d’autonomie évidente», note-t-elle.

En moyenne, les membres reçoivent 2 heures et demie d’aide à la vie domestique et quotidienne aux 15 jours.

Exploitée à des fins non lucratives, cette entreprise de service d’aide à domicile s’investit totalement pour offrir des services et des emplois de qualité à ses membres et ses effectifs, souligne Manon Loranger. Le salaire moyen versé aux employés se chiffre à 14,50 $ en plus des avantages sociaux.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page