Connectez-vous à nous
Plus de 20 mesures d’assouplissement ont été mises en place par la CNESST durant la pandémie. (Photo gracieuseté)

Santé

La CNESST s’active depuis le début de la crise

Dès le début de la pandémie, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a développé plusieurs outils d’information et de sensibilisation pour soutenir les milieux de travail, des documents qui se sont avérés grandement importants.

Jugé essentielle par le gouvernement du Québec, la CNESST a travaillé en partenariat avec des représentant patronaux et syndicaux, l’Institut de rechercher Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail, le Bureau de normalisation du Québec, l’Institut national de santé publique du Québec et la Direction générale de la Santé public, afin de répondre aux différents besoins de sa clientèle.

Ainsi, ils ont notamment mis sur pied une trousse COVID-19 comprenant un guide générique sur les normes sanitaires en milieu de travail et 25 guides spécifiques aux différents secteurs d’activité. En près d’un an, ces guides ont été téléchargés pas loin de 1,6 million de fois.

De plus, sur cette même période, la section Questions-réponses sur la COVID a été consultée 1,3 million de fois.

«Il a fallu faire vite pour établir ces normes, et la CNESST a fait preuve de souplesse et de flexibilité pour s’assurer de la meilleure prise en charge de la santé et de la sécurité par les milieux de travail qui soit », soutient Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, via communiqué.

Expérience terrain

Dans tous les types de milieux de travail, les personnes inspectrices ont réalisé près de 19 600 interventions relatives à la COVID-19 entre le 13 mars 2020 et le 4 mars 2021.

D’ailleurs, la CNESST a enregistré 42 168 réclamations liées à la COVID-19, dont 24 349 à titre de lésions professionnelles et 17 819 à partir du programme Pour une maternité sans danger. (C.R.)

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page