Connectez-vous à nous

La Cité-de-la-Santé, un hôpital supra-régional

Communauté

La Cité-de-la-Santé, un hôpital supra-régional

L’appareil d’imagerie par résonance magnétique (IRM) de l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé, qui photographie depuis huit ans, 7 jours sur 7, de 7h45 à 22h30, le corps des patients en deux ou trois dimensions, va pouvoir prendre sa retraite.

Le 1er octobre, la direction de l’établissement, en compagnie du ministre de la Santé, Yves Bolduc, et de la ministre responsable de Laval, Michelle Courchesne, a annoncé son remplacement grâce à un financement de 2,2 millions de dollars, répartis à parts égales entre le Ministère et le Centre de santé et des services sociaux de Laval (CSSS).

Printemps 2011

«Grâce à cet investissement, l’équipe pourra bénéficier d’une nouvelle technologie assurant une meilleure productivité et une meilleure définition d’images», a déclaré le Dr Bolduc.

«Les résultats fournis étaient bons, mais l’appareil tombait de plus en plus souvent en panne. Il était plus que désuet», note la coordonnatrice de l’unité, Chantale Rae.

Le remplacement des équipements devrait se faire au printemps 2011, en tenant compte de travaux préalables pour accueillir le nouvel appareil et des appels d’offres réglementaires.

Un établissement supra-régional

«La région de Laval, Laurentides, Lanaudière (3 L) est pour moi une région prioritaire. Je souhaite que la mission locale de la Cité-de-la-Santé en chirurgie, cardiologie et radio-oncologie devienne supra- régionale», a insisté le ministre de la Santé.

«C’est gros, c’est plus gros qu’un appareil IRM ce que vient d’annoncer le Dr Bolduc, commente le président de l’Agence de santé et des services sociaux de Laval, Claude Desjardins. Cette reconnaissance signifie que les ressources vont suivre.»

Un deuxième appareil ?

La construction du Centre intégré de cancérologie de Laval (CICL) prévue pour 2011 confirme la future vocation de Laval comme centre d’expertise en oncologie. «Avec l’ouverture du centre, il y aura encore plus de demandes pour des IRM», indique le directeur du CSSS, Luc Lepage.

«Nous souhaitons un second appareil», dit-il. L’équipement devrait être financé par la campagne majeure de la Fondation Cité de la Santé. Il restera à voir pour son fonctionnement», a précisé M. Lepage.

L’IRM sert à des examens consacrés aux problèmes musculaires, osseux et neurologiques.

D’autres annonces

Le Dr Bolduc entend revenir à Laval pour annoncer l’acquisition d’un nouvel appareil de haute technologie. Celui-ci servirait à faire de la chirurgie reconstructive après des traitements en radio-oncologie.

Le nouveau plan régional d’effectifs médicaux (PREM) de la région des 3L et de la Montérégie, dévoilé en janvier prochain, devrait fournir plus de médecins généralistes et de spécialistes.

«D’ici cinq ans, nous aurons complété notre plan d’effectifs en spécialistes dans la région des 3L et en Montérégie, a annoncé Yves Bolduc. Plusieurs centres hospitaliers recrutent déjà des médecins français comme à Mont-Laurier, grâce à une entente conclue avec la France».

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Communauté

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page