Connectez-vous à nous

La campagne électorale et ses enjeux économiques

Actualités

La campagne électorale et ses enjeux économiques

Pour le lancement de la saison Midi MAG, la Chambre de commerce et d’industrie de Laval accueillait le 17 septembre quatre candidats régionaux représentant les principaux partis engagés dans la présente campagne électorale.

Animé par la chroniqueuse Karima Brikh, cet exercice s’est déroulé devant un parterre de partisans qui ne manquaient pas de manifester leur appui après la plupart des interventions de leur porte-couleur.

À tour de rôle, Saul Polo (Parti libéral), Jocelyn Caron (Parti québécois), Christopher Skeete (Coalition avenir Québec) et Rabah Moulla (Québec solidaire) ont eu à exposer leur vision et les propositions défendues par leur formation politique sur de grands enjeux économiques touchant, entre autres, les transports, la pénurie de main-d’œuvre, l’immigration, la formation, l’entrepreneurship et l’accès à Internet haute vitesse.

Mobilité

Sujet de l’heure s’il en est un, la mobilité a évidemment retenu l’attention.

Le candidat caquiste Christopher Skeete a notamment rappelé l’engagement d’investir massivement dans les transports en commun, les voies réservées et le développement du réseau autoroutier, évoquant la possibilité de prolonger le Réseau express métropolitain (REM) dans l’axe est-ouest de l’autoroute 440. À propos du parachèvement de l’A-19 et en référence aux nombreuses annonces passées, il a lancé: «Nous, on va pas juste l’annoncer, on va le faire.»

Ce à quoi le libéral Saul Polo a répondu que le gouvernement était justement en appel d’offres en préparation de l’avant-projet définitif et des plans et devis et que la période des soumissions se terminait aujourd’hui même, le 17 septembre.

Polo a aussi fait valoir que le Parti libéral songeait à construire une nouvelle station de métro qui relierait le secteur Chomedey à la station Côte-Vertu afin de désengorger la ligne orange dans l’axe Montmorency-Berri-UQAM.

Le candidat péquiste Jocelyn Caron a pour sa part défendu le projet du Grand Déblocage que le Parti québécois oppose au REM des libéraux en réinvestissant «les mêmes ressources dans des projets beaucoup plus structurants» en privilégiant notamment «les voies réservées pour autobus sur les autoroutes 13, 15 et 19 de même que dans l’axe de l’A-15 et du boulevard Concorde/Notre-Dame» au cœur du centre-ville lavallois. «À terme, on veut prolonger la ligne orange et même la boucler.»

Quant au candidat solidaire Rabah Moulla, il a indiqué que son parti favorisait des mesures «en fonction des urgences climatiques», telle la réduction de 50 % des tarifs du transport collectif chez les jeunes.

Priorités

À la fin de l’exercice, les candidats étaient appelés à identifier leurs priorités économiques pour soutenir les gens d’affaires de Laval s’ils étaient élus dans leur comté respectif le 1er octobre prochain.

Jocelyn Caron du PQ a parlé d’un meilleur accès aux capitaux pour les PME, d’une réforme fiscale et d’aide directe pour encourager l’exportation, d’offrir des places gratuites aux PME dans les bureaux d’Expansion Québec à l’étranger, d’engager la transition écologique et l’économie circulaire au moyen de crédits d’impôt pour la commercialisation de technologies propres.

Porte-parole de Québec solidaire, Rabah Moulla accélérerait le processus de reconnaissance des diplômes qui permettrait aux nouveaux arrivants de trouver du travail dans leur champs de compétence tout en permettant aux entrepreneurs de pourvoir aux postes qu’ils n’arrivent pas à combler en raison d’une pénurie de travailleurs qualifiés.

Dans la même foulée, il s’investirait à la faveur d’un meilleur arrimage entre la formation professionnelle et collégiale et les besoins du marché du travail.

Christopher Skeete de la Coalition avenir Québec s’en est tenu à prendre l’engagement «d’être à l’écoute» des organismes et acteurs économiques régionaux.

Candidat libéral, Saul Polo s’est pour sa part engagé à travailler conjointement avec les autorités municipales à l’implantation d’une Maison de l’innovation et de l’entrepreneuriat afin de faciliter l’accompagnement des gens d’affaires et favoriser les échanges entre eux.

Commentaires

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page