Connectez-vous à nous

Justin Trudeau souhaite le déclenchement des élections

Actualités

Justin Trudeau souhaite le déclenchement des élections

POLITIQUE. Entouré de trois candidats de la région de Laval, le chef du Parti libéral du Canada (PLC), Justin Trudeau, a indiqué souhaiter le déclenchement des élections fédérales le plus rapidement possible, cet avant-midi, au Cosmodôme.

Commentaires

«Je crois que M. Harper déclenchera plus tôt pour avoir plus de temps pour faire des publicités négatives. Avec 70 candidats au Québec et  300 sur 338 à travers le Canada, le Parti libéral est prêt», a-t-il lancé lors d’un point de presse.

«Nous avons hâte de dévoiler notre plan responsable, de redonner à la classe moyenne, de créer de la croissance économique, de parler des enjeux de changement climatique et le rôle du Canada dans le monde», a-t-il enchaîné.

Renoncer à son chèque

Justin Trudeau a rappelé que l’envoi de la nouvelle Prestation universelle pour garde d’enfants (PUGE) de la part du gouvernement Harper n’est pas favorable et qu’elle sera imposée aux Canadiens.

«La prestation pour enfants imaginée par le PLC est beaucoup plus payante pour la majorité des familles, mais inexistante pour celles qui ont des revenus annuels supérieurs à 200 000 $. De plus, celle-ci ne sera pas imposée comme la nouvelle prestation de M. Harper», a-t-il promis.

Père de trois enfants, M. Trudeau veut renoncer à son propre chèque (PUGE) et a promis d’en verser le montant «à un organisme de charité».

Pas d’inquiétude

Le chef libéral a été bombardé de questions sur les sondages qui le placent en troisième position au Canada et au quatrième rang au Québec. Malgré tout, l’heure n’est pas au défaitisme.

«Les sondages montent, les sondages baissent. Les électeurs ne s’intéressent pas aux méandres de la politique fédérale pendant l’été, ce qui pourrait fausser les données», fait-il valoir.

Les trois candidats de la région, Yves Robillard (Marc-Aurèle-Fortin), Faycal El Khoury (Laval-Les Îles) et Angelo Iacono (Alfred-Pellan) admettent que les sondages ne veulent pas dire grand-chose, mais ils sont conscients que la pente sera abrupte.

«Le vrai sondage, ce sera le 19 octobre lors de l’élection. Je pense que nous allons envoyer un gouvernement libéral sous la chefferie de Justin Trudeau», affirme M. El-Khoury

«Une équipe»

Troisième aux élections de 2011, Angelo G. Iacono a appris dans la défaite. «Je suis déterminé à représenter Alfred-Pellan à Ottawa. Je serai un député plus actif et représentatif des différentes communautés culturelles.»

Les trois candidats de la région s’entendent pour dire qu’ils veulent donner une nouvelle image à Laval, digne de la troisième plus grande ville au Québec.

«Nous sommes une équipe. Nous ne travaillons pas juste pour notre comté, mais pour l’ensemble des Lavallois. Nous voulons travailler avec les gouvernements provincial et municipal pour faire avancer les choses à Laval», confie M. Iacono.

Redécoupage favorable

M. Trudeau croit que le nouveau redécoupage géographique des comtés lavallois favorisera le Parti libéral. Il s’est dit confiant de convaincre les Lavallois et les Canadiens de voter pour son parti.  

Toujours selon lui, la campagne électorale constituera la bonne période pour convaincre la classe moyenne des bienfaits des propositions libérales. 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page