Connectez-vous à nous

Junior Luke, Gabriel Cousineau et les Carabins à la Coupe Vanier

Football

Junior Luke, Gabriel Cousineau et les Carabins à la Coupe Vanier

FOOTBALL. Junior Luke, qui avait bloqué le botté de placement en fin de match pour donner la victoire aux siens en finale de la Coupe Dunsmore, a récidivé, permettant au Carabins de l’Université de Montréal de remporter la Coupe Mitchell, le 21 novembre au Alumni Stadium, à Guelph.

Commentaires

Élu joueur par excellence de la rencontre, l’ancien porte-couleurs des Loups de Curé-Antoine-Labelle a réussi une interception et en a provoqué une autre dans un gain des Bleus 25 à 10 sur les Gryphons de Guelph.

Pour la première fois de son histoire, les Carabins ont mis la main sur la Coupe Mitchell, gagnant coup sur coup les deux trophées remis au terme des demi-finales canadiennes, après la Coupe Uteck en 2014.

Cousineau coupe les ailes des Gryphons

Gabriel Cousineau, vétéran quart-arrière de cinq saisons, a eu aussi son mot à dire dans la victoire. Il a notamment lancé une bombe dans les mains de Guillaume Paquet. Ce jeu a conduit au touché au sol de Sean-Thomas Erlington. Ce dernier a amassé des gains de 170 verges en 23 courses. Cela lui en fait un total de 581 en 3 joutes éliminatoires.

Au deuxième quart, Cousineau a coupé les ailes des Gryphons en lançant une passe de touché de neuf verges à Philip Enchill pour porter le pointage 20 à 0 en faveur des Carabins.

«C’est une grosse victoire d’équipe. La défensive a accompli un travail incroyable tout comme les unités spéciales. La ligne à l’attaque et Sean sont tellement bons. Je les aime», a affirmé Gabriel Coussineau, qui n’a pas lancé d’interception depuis le début des séries éliminatoires.

«Notre priorité à l’attaque est de protéger le ballon. Sinon, ça peut donner le momentum à l’autre équipe quand il y a des revirements», a-t-il ajouté, pour expliquer les succès des Montréalais.

Junior Luke a réussi un gros jeu en faisant dévier une passe du quart James Roberts dans les mains de Frédéric Chagnon. Ce revirement a permis aux Carabins de prendre une confortable avance de 23 à 0, grâce au placement de David Deschamps. Au quatrième quart, il a lu à merveille le jeu du quart rival en l’interceptant.

«C’est rare que tu vois un joueur de la ligne défensive qui va réussir une interception», a mentionné fièrement dans une entrevue télévisée celui qui a obtenu trois plaqués.

Plusieurs anciens des Nomades du Collège Montmorency et Lavallois font partie de l’édition championne de la Coupe Mitchell. On n’a qu’à penser à Félix Ménard-Brière, Olivier Daoust-Pichette, Marinello Giordano, Mathieu Guindon, Mathieu Dupuis, Alexandre Doucet, Gabriel Parent, Alexandre Huard, Regis Cibasu et Will Altema.

Défendre son titre

Cette précieuse victoire permet aux actuels détenteurs de la Coupe Vanier de pouvoir défendre leur titre de champion canadien, le 28 novembre, au Stade Télus de l’Université Laval à Québec. Les Bleus avaient remporté la première finale nationale de leur histoire, par la marque de 20-19 sur les Marauders de McMaster, l’an dernier à Montréal. Ils se mesureront aux Thunderbirds de UBC, champions de la Coupe Uteck.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Football

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page