Connectez-vous à nous
(Photo 2M.Media - Archives)

Hockey

Joël Bouchard quitte le Rocket de Laval

Joël Bouchard ne sera pas de retour avec le Rocket de Laval pour la saison 2021-2022.

Celui qui a dirigé le club lavallois lors des trois dernières saisons a pris la décision de se joindre aux Gulls de San Diego qui évoluent aussi dans la Ligue américaine de hockey (LAH). Il s’agit du club-école des Ducks d’Anaheim.

Bouchard occupera encore les fonctions d’entraîneur-chef avec sa nouvelle organisation.

Cette annonce survient la même journée du bilan de fin de saison des Canadiens de Montréal. Le grand club a été défait en cinq rencontres par le Lightning de Tampa Bay lors de la finale de la Coupe Stanley.

Arrivée réussie

Joël Bouchard s’est joint au Rocket de Laval le 17 mai 2018. À ce moment, l’équipe venait de congédier Sylvain Lefebvre qui n’avait pas été en mesure d’obtenir les résultats escomptés à la suite de l’arrivée du club sur l’île Jésus.

«J’ai joué à tous les âges dans la LAH, avait mentionné Bouchard lors de son premier point de presse. Je ne vivrai pas dans la menterie et je vais être dur dans le respect pour faire d’eux des bonnes personnes et des vrais pros.»

À sa première saison, le club n’est pas parvenu à se qualifier pour les séries éliminatoires, mais une amélioration était visible. Le Rocket a obtenu 14 points de plus au classement que lors de la saison précédente et quelques joueurs ont eu la chance de rendre de fiers services aux Canadiens en cours de saison.

C’est à la deuxième saison de Bouchard à Laval qu’un déclic est survenu. L’équipe était dans la course aux séries éliminatoires et comptait sur les performances impressionnantes de Jake Evans (38 points) et Charles Hudon (27 buts).

Le beau parcours de l’équipe a été freiné par la pandémie de la COVID-19 qui a mis fin à la saison 2019-2020 de la LAH.

Premier titre

Cette belle fin de campagne était le prélude d’une saison 2020-2021 exceptionnelle.

En raison de la pandémie, le Rocket se retrouvait dans une division remaniée avec toutes les autres équipes canadiennes du circuit.

Les Lavallois ont conservé une fiche de 23-9-4 en 36 rencontres, ce qui représente un pourcentage de victoire de .694. Ces bons résultats ont permis au club de remporter le premier titre de division de son histoire.

«Nous avons fait jouer des jeunes et des joueurs de soutien, nous leur avons donné de grosses responsabilités, puis nous avons continué de gagner, avait mentionné Bouchard lors de son point de presse de fin de saison. Même quand nous n’avons pas gagné, nous avions quand même de bonnes performances où je pouvais dire que les gars avaient travaillé et que nous étions la meilleure équipe sur la glace.»

Malheureusement, les séries de la LAH ont encore été annulées et il n’a pas été possible de voir ce qu’aurait fait la présente édition du Rocket dans le tournoi printanier.

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page