Connectez-vous à nous

Jeune humoriste débutante

Communauté

Jeune humoriste débutante

Après un passage à la Télévision Régionale de Laval (TVRL), en tant qu’animatrice, Mariana Mazza a décidé de se lancer dans l’humour. Un changement d’orientation très récent, puisqu’il est survenu il y a à peine deux mois.

«Cet été, j’ai travaillé à Juste pour Rire, en tant qu’animatrice de la fête foraine et c’est là que j’ai eu envie de me lancer», se souvient la résidente de Laval Ouest. Après avoir rencontré la troupe du Couscous Comedy show, également présent lors du Festival, ils lui offrent sa première scène, 15 minutes en stand up, le 16 août dernier.

«J’ai écris mon premier sketch en deux semaines. C’était sur l’art de fumer, mais je n’étais pas satisfaite. Alors, j’ai commencé à écrire sur ma plus grande inspiration, ma mère.» Un sujet vraiment plus approprié à l’humour, selon elle. «Ma mère est une folle, un personnage.

En humour, quand tu inventes, il faut se forcer, mais quand tu parles de quelque chose de vrai, tu le vis deux fois plus», pense celle qui se définit comme une «batarde», avec une mère libanaise, un père uruguayen, des grands-parents brésiliens et un beau-père québécois.

Avant l’humour

Ancienne joueuse de l’équipe canadienne de soccer durant huit ans, elle doit cesser sa carrière pour blessure, à l’âge de 15 ans.

La Lavalloise se tourne alors vers la danse, puis, dans un deuxième temps, vers l’animation. «Lors d’un festival de danse au Parc Jean-Drapeau, le directeur était triste car l’animateur manquait à l’appel. Je lui ai proposé de le remplacer, et à 15 ans et demi, j’ai improvisé, pendant 12 heures, l’animation en français et en espagnol», se félicite-t-elle.

La piqûre de l’animation venait de prendre. C’est donc tout naturellement qu’elle s’adresse à la TVRL et devient animatrice à Laval en bref. «Je m’occupais des actualités et de faire la promotion des services de la Ville.»

L’avenir

Consciente qu’elle n’est qu’au début de sa carrière, elle se donne du temps.

«À la TVRL, je suis chroniqueuse, car je veux me concentrer sur l’écriture», explique l’étudiante en animation et recherche culturelle. Elle espère que l’humour lui apportera une diversité d’expériences.

«Mon objectif est d’acquérir de l’expérience, continuer le rodage et avoir un one woman show d’ici deux-trois ans. J’aimerais aussi toucher le public lavallois pour que ma communauté me connaisse.» Enfin, ultime objectif pour Mariana Mazza, avoir sa propre émission de télévision humoristique.

Mariana Mazza se produira avec le Couscous Comedy Show, le 9 octobre prochain, au Cabaret du Mile End.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Communauté

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page