Connectez-vous à nous

Jennifer Abel remporte trois médailles

lidl opening times today

Actualités

Jennifer Abel remporte trois médailles

La plongeuse lavalloise a commencé sa saison des Séries mondiales en force avec deux médailles d’argent et une de bronze au 3 mètres, à Sagamihara, au Japon, du 1er au 3 mars.

Avec sa partenaire Mélissa Citrini-Beaulieu, l’athlète a d’abord atterri sur la deuxième marche du podium au 3 m synchronisé. Malgré une absence de plus de sept mois, elles sont parvenues à trouver leurs repères. «Notre saison morte a été très longue, a affirmé Abel par voie de communiqué. Ça fait depuis juin que nous n’avions pas compétitionné et je ne savais pas si ça allait bien. Côté mental, ce n’était pas facile à gérer, mais aujourd’hui, je me sens mieux!»

Au final, c’est le duo chinois qui a récolté l’or avec 330,00 points. Les Australiennes (301,83 points) ont complété le podium.

La plongeuse s’est ensuite emparée du bronze au tremplin 3 m. À l’épreuve individuelle, elle a cumulé 353,40 points lors de la finale. Les Chinoises Shi Tingmao et Wang Han l’ont devancée, cumulant respectivement 382,05 et 378,90 points.

Après un départ plus difficile, Abel a été en mesure de se redresser et de se faufiler parmi le top-3. «Je savais que j’avais fait une grosse erreur au premier plongeon et aussi au deuxième, mais que j’avais encore trois gros plongeons à venir», a-t-elle raconté via communiqué.

De son côté, Pamela Ware, de Montréal, a terminé tout juste derrière Abel avec un pointage de 353,25 points. Une marge de 0,15 a donc fait la différence afin de déterminer laquelle des deux Canadiennes allait recevoir une médaille.

Synchro

Jumelée à François Imbeau-Dulac, de Québec, Abel a mis la main sur sa deuxième médaille de la journée. Le duo québécois a conclu la finale avec 327,93 points. Seuls les Chinois Chang Yani et Yang Hao ont su faire mieux avec une performance valant 330,63 points. Ce sont les Britanniques Grace Reid et Thomas Daley (312,24) qui ont complété le podium.

Les plongeurs canadiens se retrouveront à Beijing, en Chine, du 7 au 9 mars à la deuxième étape des Séries mondiales de la FINA.

«Présentement, c’est plutôt mentalement que physiquement que je travaille sur mes plongeons, a ajouté la Lavalloise. Donc, avant Beijing, je vais continuer à travailler mentalement et je pense que ça va être la clé pour moi cette saison.» (A.G.D.)

 

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page