Connectez-vous à nous
En 2019, Jennifer Abel est devenue l’athlète du Canada la plus décorée des Championnats du monde FINA avec dix médailles, dépassant les records d’Alexandre Despatie et du nageur Ryan Cochrane. (Photo 2M.Media - Archives)

Sports

Jennifer Abel prend sa retraite

Après 15 années de carrière internationale, la plongeuse lavalloise Jennifer Abel a annoncé officiellement sa décision de prendre sa retraite du plongeon ce mardi 23 novembre.

Par l’entremise d’une lettre ouverte, l’athlète de 30 ans a partagé le désir d’entreprendre une nouvelle étape de sa vie, elle qui s’apprête à devenir maman.

«J’ai vécu des moments extraordinaires dans ma carrière, de déclarer Jennifer Abel via communiqué. C’est maintenant le moment de débuter un nouveau chapitre. Les yeux pleins d’eau et le cœur léger, je voudrais remercier tous les gens qui m’ont permis de vivre une carrière aussi remplie: mes parents, mes entraîneurs, mes partenaires de plongeon, mon fiancé, ma belle-fille, mon agente, mes thérapeutes et ma nutritionniste.»

Reconnaissante

Double médaillée olympique, quadruple championne des Commonwealth, triple championne des Jeux Panaméricains, dix-fois médaillées des Championnats du monde FINA, Jennifer Abel aura marqué l’histoire du plongeon canadien et international à maintes reprises.

«Ma vie d’athlète m’a préparé pour ma vie d’adulte et maintenant, ma nouvelle vie de maman. Je sais aujourd’hui comment me pardonner après un échec, où aller puiser ma force face à l’adversité et avec quelle énergie on doit travailler pour réussir. Merci à Plongeon Québec et à Plongeon Canada qui m’ont aidé tout au long de ma carrière, au Comité olympique canadien, grâce à vous, je me suis sentie épaulée jusqu’à la fin, à l’INS Québec qui m’a permis de m’entraîner dans un endroit sécuritaire, avec tous les services dont j’avais besoin. Merci aux commanditaires qui ont cru en moi toutes ces années», a également confié la plongeuse qui partage sa vie avec le boxeur bien connu de Laval, David Lemieux, qui la demandait en mariage en août dernier.

Hommage mérité

Pour sa part, le directeur technique de DPC, Mitch Geller, a commenté en ces mots la nouvelle: «Le talent inné de Jenn et son incroyable puissance étaient évidents dès les premiers stades de sa carrière. En plus de devenir l’une des médaillées les plus prolifiques de l’histoire du plongeon au Canada, Jenn a inspiré d’innombrables jeunes filles à faire le saut en plongeon ou à persévérer dans le sport de haut niveau. Avec sa bonne humeur contagieuse et son tempérament positif, elle a été une formidable ambassadrice du plongeon canadien. Sa concentration, son courage devant la pression et son dévouement envers son sport ont fait d’elle un modèle exceptionnel pour tous les athlètes canadiens. Nous lui souhaitons la meilleure des chances dans tous ses projets futurs et la remercions pour ses formidables contributions, tant envers le plongeon que pour le sport au Canada.»

Rappelons que Jennifer Abel a débuté le plongeon à 5 ans, afin de suivre les traces de son grand-frère, Andy, qui était lui-même un plongeur à cette époque.

Dès sa première compétition à l’âge de 6 ans, le coup de foudre est instantané. À 16 ans, en 2008, elle devient l’une des plus jeunes plongeuses dans l’histoire du Canada à participer aux Jeux olympiques.

Durant sa carrière, Jennifer a pris part à quatre Jeux olympiques, cinq Championnats du monde, trois Jeux Panaméricains et du Commonwealth, en plus d’innombrables compétitions de la FINA, pour remporter un total de 130 médailles internationales.

En chiffres

Jeux olympiques (2 médailles)

Pékin 2008

Londres 2012

+ Bronze – 3m synchro (Heymans)

Rio 2016

Tokyo 2020

+ Argent – 3m synchro (Citrini-Beaulieu)

 

Championnats du monde FINA (10 médailles)

Shanghai 2011

+ Bronze – 3m individuel

+ Argent – 3m synchro (Heymans)

Barcelone 2013

+ Bronze – 3m synchro (Ware)

Kazan 2015

+ Argent – 3m synchro (Ware)

+ Argent – 3m synchro mixte (Imbeau-Dulac)

Budapest 2017

+ Bronze – 3m individuel

+ Argent – 3m synchro (Citrini-Beaulieu) Bronze – 3m synchro mixte

+ (Imbeau-Dulac)

Gwangju 2019

+ Argent – 3m synchro (Citrini-Beaulieu) Argent – 3m synchro mixte

+ (Imbeau-Dulac)

 

Coupe du monde FINA (huit médailles)

Changzou 2010

+ Bronze – 3m synchro (Heymans)

Londres 2012

+ Argent – 3m synchro (Heymans)

Shanghai 2014

+ Bronze – 3m individuel

+ Argent – 3m synchro (Ware)

Rio 2016

+ Bronze – 3m individuel

+ Argent – 3m synchro (Ware)

Wuhan 2018

+ Argent – 3m synchro (Citrini-Beaulieu)

Tokyo 2020

+ Argent – 3m synchro (Citrini-Beaulieu)

 

Jeux du Commonwealth (7 médailles)

Delhi 2000

+ Or – 1m individuel

+ Argent – 3m individuel

+ Or – 3m synchro (Heymans)

Glasgow 2014

+ Or – 1m individuel

+ Argent – 3m individuel

+ Argent – 3m synchro (Ware)

Gold Coast 2018

+ Or – 3m individuel

 

Jeux panaméricains (5 médailles)

Guadalajara 2011

+ Argent – 3m synchro (Heymans)

Toronto 2015

+ Or – 3m individuel

+ Argent – 3m synchro (Ware)

Lima 2019

+ Or – 3m individuel

+ Or – 3m synchro (Ware)

 

Série mondiale FINA (68 médailles sur 10 ans)

Top-3 de 2014 à 2018

1ère au classement en 2019

(B.L.)

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page