Connectez-vous à nous

Jean-Louis Bédard quitte Tourisme Laval

Actualités

Jean-Louis Bédard quitte Tourisme Laval

La dernière assemblée générale annuelle de Tourisme Laval a marqué le départ de Jean-Louis Bédard qui tire sa révérence après avoir présidé aux destinées de l’association touristique régionale au cours des sept dernières années.

Commentaires

Il y a deux ans, alors qu’il complétait un cinquième mandat, le conseil d’administration de Tourisme Laval avait même amendé ses statuts et règlements afin de permettre à son président de rester en poste pour deux autres années. À l’époque, on justifiait cette mesure dérogatoire en évoquant l’importance de compter sur un homme de sa trempe à la veille d’entreprendre une démarche en préparation du second plan de développement stratégique 2007-2012. Jean-Louis Bédard avait été un artisan du premier plan quinquennal en 2001. Lui succède, à la présidence du conseil, Michel Galland, chef de la direction d’Autobus Galland.

Bilan

Pour le président-sortant, le bilan de la dernière année est tout aussi favorable que les précédents. De fait, pour une 9e année consécutive, Laval remporte la palme du plus haut taux d’occupation hôtelière au Québec avec un score de 66,2 %, soit 15 points de pourcentage de plus que la moyenne québécoise.

Au 31 mars 2008, la région avait accueilli au cours du dernier exercice financier 188 congrès et événements, représentant une hausse marquée des rassemblements à caractère associatif et corporatif, précise-t-on.

Parallèlement, l’offre touristique se serait également enrichie d’investissements de l’ordre de 31,3 M$, incluant la modernisation d’équipements existants et les nouvelles infrastructures.

En vertu d’une nouvelle entente-cadre de partenariat régional en tourisme, Laval a obtenu l’autorisation d’investir, à l’avenir, jusqu’à 25 % des revenus issus de la taxe sur l’hébergement aux fins de développement touristique. Cette surtaxe de 3 $ la nuitée imposée à la clientèle touristique et excursionniste a généré, l’an dernier, la rondelette somme de 900 000 $, de loin le plus important poste de revenus d’un budget annuel avoisinant les 2 M$.

Quant à la couverture médiatique dont a joui Tourisme Laval en 2007-2008, ses dirigeants en évaluent la valeur à 3,5 M$, résultat d’un budget quadruplé destiné au volet communication.

L’an passé, les dépenses de l’ordre de 2 017 756 $ ont excédé de 26 343 $ des revenus de 1 991 413 $. Au net, l’actif de Tourisme Laval se chiffrait à la fin mars à 374,264 $.

Fichier: Bedard

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page