Connectez-vous à nous
Voici les premiers éléments d’une œuvre d’art intégrée sur les stèles de l’abri Saint-Martin SRB Pie-IX, direction nord. (Photo gracieuseté Julien Perron-Gagné)

Culture

Intégration des arts aux stations SRB-Pie IX

Les premières oeuvres intégrées à une infrastructure du service d’autobus à Montréal ont été installées lundi… à Laval.

Les deux édicules Saint-Martin, situés à l’extrémité nord du parcours de 13 kilomètres du service rapide par bus (SRB) du boulevard Pie-IX, arborent depuis le 8 novembre les couleurs de l’œuvre signée de l’artiste Jean-Sébastien Denis.

Il s’agit des premiers éléments d’une œuvre d’art publique qui, à terme, en totalisera 70 sur l’ensemble des édicules.

L’artiste Jean-Sébastien Denis lors de l’installation de son œuvre. (Photo gracieuseté Julien Perron-Gagné)

Politique du 1 %

Elle a été réalisée dans le cadre de la Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement des bâtiments et des sites gouvernementaux et publics.

Cette politique du 1 % – en vertu du pourcentage du coût estimé d’un projet affecté à la création d’une œuvre d’art – est basée sur le coût des bâtiments, à savoir les 38 abris du projet intégré SRB Pie-IX. «Un montant total de 450 000 $ était consacré au programme, ce qui inclut les frais du ministère de la Culture et des Communications qui a assumé la totalité des activités de gestion», indique au Courrier Laval Amélie Régis, conseillère corporative en affaires publiques à la Société de transport de Montréal (STM).

Inspiration

«Kyrielle est une œuvre intrinsèquement plurielle dans le sens où elle vit à travers ses quelque 70 itérations réparties sur les 38 abris du SRB, explique son créateur. Présentées par groupes de deux, les compositions s’offrent comme des variations géométriques, s’inspirant du losange emblématique du SRB».

Toujours selon Jean-Sébastien Denis, «les formes évoquent à la fois les sinuosités d’une route et le mouvement incessant qui caractérise les va-et-vient du transport collectif. L’installation se veut aussi en quelque sorte un symbole fort du vivre-ensemble».

À cet égard, la STM y voit le «reflet symbolique du multiculturalisme de ses usagers» et «l’occasion de véritablement mettre en lumière la diversité culturelle qui anime les deux villes [Montréal et Laval] et d’offrir une vision festive et rassembleuse du boulevard [Pie-IX]».

Rappelons que le projet intégré SRB Pie-IX doit entrer en service à l’automne 2022.

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page