Connectez-vous à nous

Inondations: le Club de curling Laval-sur-le-Lac touché

Sports

Inondations: le Club de curling Laval-sur-le-Lac touché

INFRASTRUCTURE. Du jamais vu! Le Club de curling Laval-sur-le-Lac a lui aussi subi les foudres de Dame Nature, envahit par l’eau de la rivière des Prairies.

Commentaires

Paul Lauzière, président du conseil d’administration de l’organisme, a admis que le sous-sol du bâtiment situé au 10 rue des Pins a été complètement inondé. «Heureusement, il n’y a pas eu de perte de vie, lance-t-il. Nous avons eu beaucoup de dommages, ayant perdu les compresseurs, les panneaux électriques, le matériel comme les souliers, balais et les archives.»

L’eau n’a pas encore atteint la surface où on retrouve les glaces au rez-de-chaussée. En fin de semaine dernière, le maire Demersl a indiqué que l’eau pourrait encore monter de 20 centimètres. Même si c’était le cas, M. Lauzière affirme que la surface des glaces ne serait pas touchée. «On ne le souhaite pas, car il y aurait encore plus de dommages.»

Une île

«Le club ressemble à une île, il y a de l’eau tout le tour», spécifie M. Lauzière qui n’a pas eu le temps avec les bénévoles de sortir le matériel.

«L’eau est montée tellement rapidement. Ce n’est jamais arrivé en 40 ans», déplore-t-il.

Les activités de curling ont pris fin le 15 avril, alors que le party de fin de saison s’est déroulé le 22 avril. «Heureusement, notre saison était terminée et reprendra à l’automne.»

M. Lauzière souhaite l’appui de la Ville et la réouverture au mois d’octobre. Habituellement, les compresseurs sont repartis au mois d’août pour la préparation des glaces. «Je sais que la Ville a d’autres chats à fouetter et que nous ne faisons pas partie des priorités», conclut Paul Lauzière.

Paul Lauzière, président du conseil d’administration de l’organisme, a admis que le sous-sol du bâtiment situé au 10 rue des Pins a été complètement inondé. «Heureusement, il n’y a pas eu de perte de vie, lance-t-il. Nous avons eu beaucoup de dommages, ayant perdu les compresseurs, les panneaux électriques, le matériel comme les souliers, balais et les archives.»

L’eau n’a pas encore atteint la surface où on retrouve les glaces au rez-de-chaussée. En fin de semaine dernière, le maire Demersl a indiqué que l’eau pourrait encore monter de 20 centimètres. Même si c’était le cas, M. Lauzière affirme que la surface des glaces ne serait pas touchée. «On ne le souhaite pas, car il y aurait encore plus de dommages.»

Une île

«Le club ressemble à une île, il y a de l’eau tout le tour», spécifie M. Lauzière qui n’a pas eu le temps avec les bénévoles de sortir le matériel.

«L’eau est montée tellement rapidement. Ce n’est jamais arrivé en 40 ans», déplore-t-il.

Les activités de curling ont pris fin le 15 avril, alors que le party de fin de saison s’est déroulé le 22 avril. «Heureusement, notre saison était terminée et reprendra à l’automne.»

M. Lauzière souhaite l’appui de la Ville et la réouverture au mois d’octobre. Habituellement, les compresseurs sont repartis au mois d’août pour la préparation des glaces. «Je sais que la Ville a d’autres chats à fouetter et que nous ne faisons pas partie des priorités», conclut Paul Lauzière.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page