Connectez-vous à nous
Ce feu a débuté dans la cuisine d’un logement déserté par ses occupants au moment de l’incident. (Photo gracieuseté)

Faits divers

Incendies coûteux dans Chomedey et Vimont

Le Service de sécurité incendie de Laval rappelle à la population l’importance de disposer d’un avertisseur de fumée adéquat après avoir répondu à deux appels le mardi 9 février, dont un impliquant un logement inoccupé où un tel appareil de prévention était non fonctionnel.

Le 911 a été alerté une première fois sur l’heure du dîner, à 12h56.

C’est un simple passant qui venait d’apercevoir de la grosse fumée noire. L’appel témoignait donc d’un incendie dans un immeuble locatif de trois étages située boulevard Notre-Dame Ouest, près de l’avenue Haifa, dans Chomedey.

La première des 7 unités du Service de sécurité incendie de Laval nécessaires à l’intervention, soit 20 pompiers, est arrivée sur place dès 13h, repérant également la fumée au deuxième étage.

Incendie rue Boisvert Vimont

Par chance, les résidents de cette maison de Vimont ont été alertés par leur avertisseur de fumé, pouvant ainsi évacuer rapidement l’endroit. (Photo gracieuseté)

Aucun blessé

Cependant, en raison de l’absence d’avertisseur fonctionnel dans le logement d’où le feu émanait, les pompiers ont dû prendre le temps de compléter l’évacuation des lieux.

Parallèlement, des sapeurs ont trouvé l’origine des flammes dans la cuisine d’un appartement et ont réussi à confiner le feu dans cet espace, évitant toute propagation de celui-ci.

Les pompiers ont vite contrôlé l’incendie, dès 13h29, non sans que les flammes eussent causé des dommages évalués à 150 000 $ pour le bâtiment et 30 000$ pour son contenu.

Les trois occupants du logement affecté, qui étaient absents de l’endroit au moment de l’incident, qui demeure toujours sous enquête, devront se reloger temporairement.

Second incendie

À 18h20, c’est l’un des deux résidents d’une petite maison unifamiliale située sur la rue Boisvert, dans Vimont, qui a contacté le 911 après avoir vu des flammes sortir de son garage.

La caserne la plus proche étant située à pas moins de 400 pieds de l’endroit, les premiers des 25 pompiers impliqués dans l’intervention se sont pointés en 3 minutes devant la résidence d’un seul étage.

On a aussitôt craint une aggravation de la situation alors que les flammes présentes dans le garage commençaient à gagner la structure et le toit du bâtiment résidentiel.

Alors que les deux citoyens avaient heureusement déjà évacué leur maison en raison d’un avertisseur fonctionnel, les 8 unités de pompiers ont œuvré à rabattre rapidement le feu, le contrôlant dès 19h34.

Au terme de l’événement, les dommages ont été limités à 60 000 $ pour la structure du bâtiment et 30 000$ pour son contenu.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page