Connectez-vous à nous

Incendie vite maîtrisé à la Villa Ste-Rose

Faits divers

Incendie vite maîtrisé à la Villa Ste-Rose

FAIT DIVERS. Une boîte de livres décorative placée trop près d’un appareil de chauffage radiant est à l’origine d’un incendie qui a menacé de faire revivre de bien mauvais moments aux occupants de la Villa Ste-Rose dans la soirée du 28 janvier.

Commentaires

La personne dormait dans sa chambre du rez-de-chaussée au moment de l’incident, le feu prenant dans l’accessoire décoratif pour se propager aux rideaux et tentures.

Le personnel a vite pris conscience de la situation et est  intervenu rapidement pour sortir le résident qui n’a été que légèrement incommodé par la fumée. Il n’a d’ailleurs pas eu à recevoir des soins.

L’appel au 911 s’est fait à 19h07. Une vingtaine de pompiers sont arrivés sur place  dès 19h12 et maîtrisé l’incendie en huit minutes.

De la fumée sortait d’abord de l’entrée principale de la résidence de personnes âgées, située sur le boulevard Marc-Aurèle-Fortin, qui avait été ravagée par les flammes le 1er février 2013.

«Nous avons procédé à une évacuation partielle des lieux avec l’aide des policiers, confinant les gens à une partie de la bâtisse non touchée par le feu et la fumée, évitant ainsi de sortir ces personnes à mobilité réduite dans le froid extérieur», de confier Louis Boucher, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Laval.

Pendant que les quelque 80 résidents étaient placés dans un secteur sécuritaire, les pompiers ont pris deux bonnes heures pour aérer les pièces du bâtiment affectées par la fumée.

Les dommages sont minimes, étant évalués à 2500 $ pour le bâtiment et tout autant pour son contenu. Aucun blessé n’a été à déplorer.

Programme probant

À la suite de l’événement de 2013, la Ville de Laval et son Service de sécurité incendie avaient mis sur pied le programme Voisins Secours sur le territoire.  

«Cette collaboration supervisée entre les propriétaires de résidences pour personnes âgées et les résidents du voisinage a pour objectif de mettre rapidement en sûreté les personnes âgées vivant en résidence en cas d’urgence, de préciser le chef Louis Boucher. Durant cet incendie, une dizaine de voisins se sont présentés à la Villa, prêts à recueillir des résidents chez eux pour leur fournir couvertures et chaleur. C’est un beau succès.»

La personne dormait dans sa chambre du rez-de-chaussée au moment de l’incident, le feu prenant dans l’accessoire décoratif pour se propager aux rideaux et tentures.

Le personnel a vite pris conscience de la situation et est  intervenu rapidement pour sortir le résident qui n’a été que légèrement incommodé par la fumée. Il n’a d’ailleurs pas eu à recevoir des soins.

L’appel au 911 s’est fait à 19h07. Une vingtaine de pompiers sont arrivés sur place  dès 19h12 et maîtrisé l’incendie en huit minutes.

De la fumée sortait d’abord de l’entrée principale de la résidence de personnes âgées, située sur le boulevard Marc-Aurèle-Fortin, qui avait été ravagée par les flammes le 1er février 2013.

«Nous avons procédé à une évacuation partielle des lieux avec l’aide des policiers, confinant les gens à une partie de la bâtisse non touchée par le feu et la fumée, évitant ainsi de sortir ces personnes à mobilité réduite dans le froid extérieur», de confier Louis Boucher, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Laval.

Pendant que les quelque 80 résidents étaient placés dans un secteur sécuritaire, les pompiers ont pris deux bonnes heures pour aérer les pièces du bâtiment affectées par la fumée.

Les dommages sont minimes, étant évalués à 2500 $ pour le bâtiment et tout autant pour son contenu. Aucun blessé n’a été à déplorer.

Programme probant

À la suite de l’événement de 2013, la Ville de Laval et son Service de sécurité incendie avaient mis sur pied le programme Voisins Secours sur le territoire.  

«Cette collaboration supervisée entre les propriétaires de résidences pour personnes âgées et les résidents du voisinage a pour objectif de mettre rapidement en sûreté les personnes âgées vivant en résidence en cas d’urgence, de préciser le chef Louis Boucher. Durant cet incendie, une dizaine de voisins se sont présentés à la Villa, prêts à recueillir des résidents chez eux pour leur fournir couvertures et chaleur. C’est un beau succès.»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page