Connectez-vous à nous
Incendie rue Des Clématites
Toujours sous enquête, tout indiquerait que le lieu d’origine de l’incendie se trouve à l’extérieur de la résidence ayant brûlé en partie. (Photo gracieuseté)

Faits divers

Incendie violent dans Sainte-Dorothée

Un enquêteur du Service de sécurité incendie de Laval tente actuellement de cerner la  source d’un incendie ayant causé de lourds dégâts à une maison unifamiliale de la rue des Clématites dans l’après-midi du lundi 22 mars.

En raison de l’ampleur des flammes et de la fumée, le 911 a reçu de nombreux appels de témoins du voisinage dès 12h51.

La première des 9 unités du Service de sécurité incendie de Laval réclamées pour l’intervention s’est pointée sur place en 5 minutes, constatant que l’embrasement touchait 50% du bâtiment résidentiel de 2 étages avec garage.

Surtout, la violence du feu menaçait déjà de gagner les deux résidences adjacentes, autant à la droite qu’à la gauche de cette demeure assez récente de Sainte-Dorothée.

«On a réussi à réaliser notre mandat qui était d’enrayer la propagation possible des flammes aux maisons adjacentes et de limiter au maximum l’incendie au bâtiment principal»

– Vincent Mercier, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Laval

Éviter le pire

L’importance de la chaleur dégagée par les flammes a d’ailleurs fait éclater des fenêtres dans certaines maisons situées à proximité de l’action.

«Leur vinyle extérieur commençait à chauffer, de raconter Vincent Mercier, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Laval. Nous avons vite pratiquer une attaque agressive de l’incendie avec des jets simultanés, pour prévenir la propagation aux maisons voisines et contenir, puis rabattre les flammes au bâtiment principal.»

Dès leur arrivée, les pompiers se sont assurés que les lieux avaient bel et bien été évacués, d’autant plus que certaines pièces étaient occupées par des enfants dont un en très bas âge.

Incendie rue Des Clématites

Les pompiers de Laval ont réussi à contrôler l’incendie en pas moins d’une heure trente. (Photo gracieuseté)

Opération complexe

Cependant, les pompiers ont dû réclamer un déclenchement d’artère électrique à Hydro-Québec, après que plusieurs fils eurent fondu et soient tombés au sol, occasionnant de sérieux risques de danger potentiel.

Pendant que des patrouilleurs du Service de police de Laval les appuyaient dans leurs efforts en réglant la circulation du secteur, les pompiers se sont affairés à complètement contrôler la situation sur le coup de 14h28.

Si on ignore toujours la cause de cet incendie, on sait toutefois qu’il aurait débuté à l’extérieur bâtiment résidentiel.

Des ambulanciers d’Urgences-santé ont également été demandés en support afin de prendre charge d’une personne qui a subi un violent choc nerveux.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page