Connectez-vous à nous

Incendie ravageur près du Club de Golf Ste-Rose

Faits divers

Incendie ravageur près du Club de Golf Ste-Rose

Quelque 48 pompiers ont travaillé durant 7 heures et demie pour compléter leur opération quand un feu accidentel a lourdement endommagé une importante demeure de la rue Algonquin, dans Fabreville, durant la soirée du 31 mai.

Commentaires

Une personne s’affairait sur son BBQ placé tout près de la résidence dans la cour arrière quand une défectuosité a fait prendre en feu l’appareil et que les flammes se sont propagées à l’imposante maison unifamiliale.

Il était 18h08 quand l’appel au 911 a été fait, la première unité du Service de sécurité incendie se présentant sur place 8 minutes plus tard. Les pompiers ont alors aperçu les flammes vives et débuté leur intervention, alors que l’évacuation des lieux avait été complétée.

«Le contrôle a été donné à 20h44, mais nos pompiers sont restés sur place jusqu’à 1h30 pour explorer l’endroit et s’assurer qu’aucun foyer d’incendie ne subsistait, d’expliquer le chef aux opérations Guy Boucher. La tâche a été rendue complexe par les nombreuses rénovations faites à cette demeure. Il y avait d’ailleurs des travaux en ce moment.»

Une famille de quatre personnes devra être relogée temporairement. L’une d’entre elles a subi des blessures aux bras et jambes en tentant de bouger le BBQ sans succès.

Les dommages sont évalués à 300 000 $ au bâtiment résidentiel et 150 000 $ à son contenu.

Une personne s’affairait sur son BBQ placé tout près de la résidence dans la cour arrière quand une défectuosité a fait prendre en feu l’appareil et que les flammes se sont propagées à l’imposante maison unifamiliale.

Il était 18h08 quand l’appel au 911 a été fait, la première unité du Service de sécurité incendie se présentant sur place 8 minutes plus tard. Les pompiers ont alors aperçu les flammes vives et débuté leur intervention, alors que l’évacuation des lieux avait été complétée.

«Le contrôle a été donné à 20h44, mais nos pompiers sont restés sur place jusqu’à 1h30 pour explorer l’endroit et s’assurer qu’aucun foyer d’incendie ne subsistait, d’expliquer le chef aux opérations Guy Boucher. La tâche a été rendue complexe par les nombreuses rénovations faites à cette demeure. Il y avait d’ailleurs des travaux en ce moment.»

Une famille de quatre personnes devra être relogée temporairement. L’une d’entre elles a subi des blessures aux bras et jambes en tentant de bouger le BBQ sans succès.

Les dommages sont évalués à 300 000 $ au bâtiment résidentiel et 150 000 $ à son contenu.

 

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page