Connectez-vous à nous
Un autre événement violent et troublant, en plus du feu, s’est produit sur le territoire de Laval, cette fois, à Chomedey. (Photo gracieuseté)

Faits divers

Incendie et tentative de meurtre dans l’ouest de Chomedey

Un nouvel événement lié à des coups de feu est survenu dans la soirée du mardi 14 septembre du côté de la rue Léandre-Descotes, ayant fait deux victimes de tentative de meurtre, en plus d’un violent incendie heureusement vite maîtrisé par les pompiers de Laval.

Notons d’emblée qu’un premier incident violent s’était produit à la même adresse en 2020.

Or le mardi 14 septembre, il était 22h45 quand le 911 a été alerté que plusieurs détonations venaient d’être entendues dans ce secteur résidentiel de Chomedey.

Sur place, des patrouilleurs du Service de police de Laval (SPL) ont constaté qu’un incendie avait débuté dans le garage intégré à cette maison unifamiliale de deux étages.

Par la suite, les policiers ont vite retracé deux jeunes hommes atteint de projectiles qui avaient réussi à atteindre la cour arrière de l’endroit.

Pendant ce temps, le Service de sécurité incendie de Laval était contacté à 22h49, et la première de ses 7 unités réclamées pour l’intervention, soit 26 pompiers, accourait sur les lieux dès 22h56, alors qu’on ne craignait pas pour la vie des deux victimes, néanmoins transportées en centre hospitalier pour leurs blessures jugées mineures dans les circonstances.

Information pertinente

En rencontrant des témoins du voisinage, les patrouilleurs ont réussi à identifier le suspect, notamment en raison de la description de sa plaque d’immatriculation.

Ce dernier, un jeune homme de 19 ans sans antécédents judiciaires, a été localisé sur le territoire de Montréal et arrêté alors qu’il se trouvait toujours dans son véhicule.

Toujours détenu et interrogé au petit matin du mercredi 15 septembre, le suspect devait comparaître le même jour au palais de justice de Laval. Pour le moment, il fait face à des accusations de possession d’arme, d’avoir déchargé une arme à feu, de complot et de complicité après les faits.

Quant aux deux victimes, âgées respectivement de 19 et 20 ans, ces dernières sont connues des services policiers. Ces deux individus auraient des liens, entre autres, avec des gangs de rue.

Extinction et contrôle

C’est sur le coup de 23h36 que les pompiers ont finalement contrôlé entièrement le feu qui s’était propagé du garage au premier étage de la résidence.

Pour l’instant, la police de Laval envisage toutes les hypothèses, autant accidentelles que volontaires, quant à l’origine de cet incendie ayant causé des dommages évalués à 200 000$ pour le bâtiment et 50 000$ pour son contenu.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page