Connectez-vous à nous

Trois incendies dont deux suspects en deux jours

lidl opening times today

Actualités

Trois incendies dont deux suspects en deux jours

Le Service de sécurité incendie de Laval a été fort occupé depuis dimanche alors qu’en plus d’un immeuble en construction ayant été rasé par les flammes dans Sainte-Dorothée, deux autres feux se sont produits dans Laval-Ouest et Laval-des-Rapides, forçant trois citoyens à se reloger.

D’abord, les pompiers préviennent la population de vérifier le bon fonctionnement de leur avertisseur de fumée et de toujours appeler le 911 en priorité, avant de possiblement tenter d’éteindre le feu par soi-même; des situations qui ont prévalu dans ces deux événements.

Laval-Ouest

C’est à 15h10, le lundi 9 septembre, qu’un appel au 911 a mené 6 unités du Service de sécurité incendie, soit 22 pompiers, 6 minutes plus tard devant un bâtiment résidentiel de la 49e Avenue, près du boulevard Sainte-Rose.

À l’arrivée des sapeurs, une légère fumée pouvait être aperçue de l’extérieur. Les pompiers ont alors complété l’évacuation des deux occupants et rapidement maîtrisé la situation, qui avait débuté dans une chambre à coucher du second étage, limitant les dommages à 15 000 $ pour le bâtiment et 5000 $ pour son contenu.

En raison d’éléments potentiellement suspects, la scène a été remise au Service de police de Laval qui procédera à l’enquête sur la cause de cet incendie.

Les premiers constats indiquent que cette demeure était inoccupée et servait de lieu d’entreposage pour ses propriétaires.

Laval-des-Rapides

La veille, peu après l’appel au 911 effectué sur le coup de 19h49, une douzaine de pompiers s’étaient présentés face à un immeuble à logements de la rue Ampère, près de la rue de Chartres.

Si rien n’était détectable à leur arrivée, les pompiers ont finalement trouvé l’origine du feu, soit la cuisinière d’un appartement où de la friture laissée sans surveillance n’aura finalement occasionné que des dommages évalués à un total de 3000 $.

Une des trois personnes résidant à cet endroit a été traitée en raison de blessures et d’un choc nerveux. Tous auront devront maintenant se reloger.

Le Service de sécurité incendie de Laval rappelle une fois de plus qu’il est nécessaire d’utiliser une friteuse homologuée afin d’écarter tout risque d’un tel incident.

Sainte-Dorothée

Sinon, tel que diffusé hier par le Courrier Laval, rappelons qu’une main criminelle a incendié un immeuble en construction dans un secteur résidentiel de Sainte-Dorothée, les flammes se propageant à deux autres maisons de la rue des Jacinthes, l’une habitée et adjacente, l’autre également en construction, en fin d’après-midi, le 8 septembre.

L’appel au 911 a été fait à 16h08, la première des 5 unités du Service de sécurité incendie arrivant sur place 4 minutes plus tard et faisant face à un embrasement généralisé du bâtiment.

Passant en attaque défensive, les 19 pompiers ont contrôlé le feu dès 16h40, après avoir complété l’évacuation de la seule résidence habitée, alors que les policiers se présentaient à leur tour sur les lieux situés tout juste à l’ouest de la rue Principale.

Aucune électricité n’était encore installée dans la charpente dressée, a fait savoir l’entrepreneur. Également, il ne se trouvait ni outil ni machinerie sur le chantier.

De plus, des témoins ont confié avoir observé du mouvement à proximité avant que ne se produise l’incendie. Ces éléments hautement suspects ont convaincu les pompiers de confier la scène au Service de police de Laval pour mener l’enquête sur l’événement.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page